Mélanie Thierry, le combat d’une femme

Mélanie Thierry, le combat d’une femme

Mélanie Thierry joue le rôle d'une jeune mère en prison dans Ombline

A lire aussi

publié le 11 septembre

Une princesse avide de liberté, une jeune femme alcoolique et fragile, une amoureuse violente… Depuis le début de sa jeune carrière, Mélanie Thierry a interprété des personnages très engagés. Dans Ombline, qui sort en salles, elle continue dans la même veine…

Petite mais costaud ! Voilà comment on peut caricaturer en quelques mots la belle Mélanie Thierry. Malgré une taille pas vraiment mannequin (1m60), la trentenaire originaire de Saint-Germain-en-Laye compte parmi les plus grandes actrices françaises de sa génération. Et c’est après une première partie de carrière pas vraiment marquée par le succès qu’elle donne le meilleur d’elle-même. Le rôle d’Ombline en est la preuve. Dans ce film signé Stéphane Cazes, elle campe le rôle terrible d’une jeune femme condamnée à 3 ans de prison qui apprend qu’elle est enceinte. Son combat pour la garde de son enfant durant son incarcération puis à sa sortie est d’une rare puissance.

Mélanie Thierry aime interpréter des rôles de femmes engagées qui ont soif de liberté. En 2010, sa prestation dans l’excellentLe dernier pour la route (avec François Cluzet ) met en lumière son talent dramatique. Le César du Meilleur Espoir Féminin récompense son abnégation et son talent. L’année suivante, elle décroche le rôle principal dans La Princesse de Montpensier, une femme qui aime sans compter, ni prendre en compte les règles de bienséance. A l’image de la Princesse, Mélanie Thierry reste libre. Et c’est tant mieux !

 
0 commentaire - Mélanie Thierry, le combat d’une femme
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]