Martin Scorsese : 10 choses que vous ne saviez peut-être pas sur le cinéaste

Martin Scorsese : 10 choses que vous ne saviez peut-être pas sur le cinéaste©Abaca
A lire aussi

Pauline Julien, publié le 18 octobre

Alors que l'exposition consacrée à Martin Scorsese a ouvert ses portes à la Cinémathèque de Paris ce 14 octobre jusqu'au 14 février prochain, nous vous proposons de découvrir le cinéaste sous une nouvelle facette, à travers une sélection de dix anecdotes que vous ne connaissez peut-être pas...

1. Asthmatique et à l'allure frêle, Martin Scorsese ne sortait que très peu étant enfant, passant la plupart de son temps à regarder la télévision plutôt qu'à faire du sport. C'est ainsi qu'il a commencé à se forger une culture cinématographique, découvrant les classiques du western, du néo-réalisme italien, ou encore de la série B. Passionné de dessin, le jeune garçon s'amusait alors à réaliser des story-boards inspirés de ses programmes favoris.

2. Issu d'une famille catholique traditionnaliste, le jeune Martin Scorsese se destinait d'abord à la vie religieuse. Il a ainsi intégré le séminaire en 1956 afin de devenir prêtre, mais jugé trop jeune (il n'a alors que 14 ans) et dissipé, il se fait exclure à la fin de sa première année.

3. Le cinéaste a fait jouer sa mère, Catherine Scorsese, dans huit de ses films : Who's That Knocking at My Door, Casino, Le Temps de l'innocence, Les Nerfs à vif, Italianamerican, Les Affranchis, La Valse des pantins, et Mean Streets.

4. Martin Scorsese a appelé Steven Spielberg à l'aide dans la salle de montage de Taxi Driver. Le cinéaste craignait en effet d'obtenir du MPAA une classification X de son film, soit une interdiction totale aux mineurs de 17 ans, même s'ils sont accompagnés d'un adulte. Pour éviter de devoir couper l'une des scènes mythiques et particulièrement sanglante du film comme le souhaitait le studio, Scorsese a écouté les conseils de son ami Spielberg et désaturé la couleur. Il a ainsi pu obtenir une classification R, soit une interdiction aux mineurs de 17 ans non accompagnés d'un adulte.

5. Le réalisateur a battu un record pour le moins original avec Le Loup de Wall Street. C'est en effet à lui que revient le titre du film dans lequel est prononcé le plus de fois le mot "Fuck" (506 fois en tout), surpassant ainsi Summer of Slam de Spike Lee (435 fois).

6. Pour Raging Bull, Martin Scorsese s'est largement inspiré du mariage de ses parents pour la cérémonie unissant Jake La Motta (Robert De Niro) à Vicky (Cathy Moriarty). Mais le cinéaste s'est retrouvé dans l'incapacité de venir le jour où cette fameuse scène devait être tournée, victime d'une violente montée de fièvre. Il a alors demandé à son père, Charles Scorsese, de se rendre sur le plateau pour reconstituer lui-meme la séquence.

7. Phil Spector a bien failli tuer dans l'oeuf la carrière de Martin Scorsese. L'auteur et compositeur de nombreux tubes n'a en effet pas apprécié de découvrir que le cinéaste, alors débutant et inconnu du public, avait utilisé le titre Be my Baby des Ronettes pour le générique de Mean Streets sans autorisation. Phil Spector a aussitôt exigé que le film soit retiré des salles, avant que John Lennon ne réussise finalement à le convaincre de rencontrer Martin Scorsese pour en discuter avec lui. Ce dernier s'est excusé et lui a expliqué l'importance qu'avait cette chanson pour lui. En échange d'une autorisation d'utilisation du titre, Spector a alors négocié un pourcentage sur tous les futurs films de Robert De Niro.

8. Le 2 octobre 1998, Martin Scorsese a reçu un fax du cinéaste français Alain Resnais à propos de son biopic Kundun, relatant le destin de la quatorzième réincarnation de Bouddha. On pouvait y lire : "Depuis que je l'ai vu, le film s'enroule et se déroule sans cesse dans ma tête. C'est comme un phare qui tourne en éclairant tous vos films précédents".

9. Martin Scorsese a établi une liste de 39 films qu'il juge indispensables, parmi lesquels on peut notamment trouver Metropolis de Fritz Lang, Nosferatu de Friedrich Wilhelm Murnau, La grande illusion de Jean Renoir, Les enfants du paradis de Marcel Carné, La belle et la bête de Jean Cocteau, Les sept samouraïs d'Akira Kurosawa, Rocco et ses frères de Luchino Visconti, Païsa de Roberto Rossellini, Le boucher de Claude Chabrol, Bande à part de Jean-Luc Godard, Au fil du temps de Wim Wenders, ou encore L'énigme de Kaspar Hauser de Werner Herzog.

10. Si tout le monde connaît Martin Scorsese pour ses réalisations, l'homme est également passé à de nombreuses reprises devant la caméra, notamment dans ses propres films, à l'instar d'Alfred Hitchcock ou de Quentin Tarantino. Récemment, le cinéaste a également accepté de faire une apparition dans le thriller Campus Code, un film pour adolescents qui tranche radicalement avec le reste de sa filmographie. Mais s'il a accepté de participer à un tel projet, c'est pour faire plaisir à sa fille, Cathy Scorsese, qui co-réalise le long-métrage avec Kenneth M. Waddell.

 
0 commentaire - Martin Scorsese : 10 choses que vous ne saviez peut-être pas sur le cinéaste
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]