Malavita : De Niro revient à la comédie mafieuse

Malavita : De Niro revient à la comédie mafieuse

Malavita

A lire aussi

publié le 23 octobre

Quatorze ans après Mafia Blues , qui lui avait offert une nomination aux Golden Globes, Robert De Niro revient à la comédie mafieuse pour Luc Besson . En 1999 en effet, l'acteur jouait avec son image en incarnant un gangster en pleine dépression et voyant un psy dans la comédie d'Harold Ramis où il formait, avec Billy Crystal un duo irrésistible qui fit le succès du film. Un second volet avait d'ailleurs vu le jour quatre ans plus tard mais sans vraiment réussir à séduire le public cette fois-ci.

Cette semaine, Robert De Niro revient dans les salles obscures en endossant une nouvelle fois le costume du personnage qui a fait son succès : le mafieux. Du Parrain aux Affranchis , en passant par Il était une fois en Amérique ou Les Incorruptibles , De Niro a fait les beaux jours du film de gangsters moderne dont il est devenu l'une des icones incontestées. Ainsi dans Malavita, il campe Fred Blake, alias Giovanni Manzoni, un repenti de la mafia new-yorkaise. Placé sous protection du FBI, il s'installe avec sa famille dans un petit village de Normandie. Malgré d'incontestables efforts d'intégration, les bonnes vieilles habitudes vont vite reprendre le dessus quand il s'agira de régler les petits soucis du quotidien.

Lorsqu'il décide d'adapter le roman de Tonino Benacquista, Luc Besson pense immédiatement à Robert De Niro pour le rôle principal. De son côté, l'écrivain en rêve aussi sans vraiment oser l'avouer. Les deux hommes tentent donc d'envoyer le livre à l'acteur qui accepte aussitôt de rejoindre l'aventure. "Étant donné le milieu d'où mon personnage est issu et le contexte mafieux du film, Luc m'a immédiatement dit : Tu connais des choses que j'ignore totalement alors n'hésite pas à me donner des conseils", raconte Robert De Niro. Toutefois, c'est bien sur le mode de la comédie que cette histoire est traitée : "J'aime bien faire de l'humour dans mes films mais généralement, c'est un antidote pour ne pas se prendre trop au sérieux dès que je fais des scènes lourdes. Là pour une fois, délibérément, c'est une comédie. Elle est un peu noire et un peu violente mais c'est une comédie", explique le cinéaste. Malavita est actuellement à l'affiche.

 
0 commentaire - Malavita : De Niro revient à la comédie mafieuse
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]