Love : l'interdiction aux moins de 18 ans confirmée

Love : l'interdiction aux moins de 18 ans confirmée©Wild Bunch Distribution, DR
A lire aussi

Hawoly Ba, publié le 1 octobre

Sorti le 15 juillet dernier, le film Love de Gaspar Noé a connu une exploitation particulièrement houleuse. Après une première interdiction aux moins de 16 ans, la classification du long-métrage explicite s'est vue rehaussée par le Conseil d'État. Aujourd'hui, ce dernier a définitivement rendu son verdict : seuls les adultes sont autorisés à se rendre en salles pour découvrir le dernier film du cinéaste.

Depuis sa première projection au Festival de Cannes, Love suscite une immense curiosité. Particulièrement cru, laissant même apparaître des organes génitaux sans modération, le long-métrage était forcément sous le coup d'une lourde interdiction. La question était alors de savoir s'il serait interdit aux moins de 16 ou de 18 ans, ce qui changerait radicalement ses possibilités de chiffres au box-office. Le jour de son arrivée en salles, Love n'avait donc pas écopé de la plus lourde des classifications, ce qui convenait à son réalisateur. Ce n'est que le 30 juillet, soit deux semaines après sa sortie, que le Conseil d'État, et plus particulièrement Fleur Pellerin, la Ministre de la Culture, a demandé un nouvel examen.

Soutenue par l'association puritaine Promouvoir qui demandait une plus grande interdiction, la décision finale a donc été rendue aujourd'hui : "Le juge des référés du Tribunal Administratif n'a pas commis d'erreur en suspendant partiellement le visa d'exploitation au motif que le film Love aurait dû être interdit aux moins de 18 ans (sans classement X), en raison de nombreuses scènes de sexe non simulées qu'il comporte", a expliqué le Conseil d'État dans un communiqué.

Avec plus d'un moins et demi d'exploitation dans les jambes, il y a peu de chance que cela change grand-chose au résultat commercial du film, mais c'est un verdict qui relancera la question de la censure dans l'univers du cinéma. Le producteur de Love, Vincent Maraval, avait d'ailleurs exprimé sa pensée via Twitter au lendemain de la première décision : "En France, aimer est maintenant interdit aux moins de 18 ans".

 
0 commentaire - Love : l'interdiction aux moins de 18 ans confirmée
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]