Louis Garrel regardait du porno à 11 ans

Louis Garrel regardait du porno à 11 ans©Genin-Hahn-Marechal, Abaca
A lire aussi

Pauline Julien, publié le 3 novembre

Actuellement à l'affiche de "Mal de Pierres" avec Marion Cotillard et attendu dans "Planétarium" aux côtés de Natalie Portman, Louis Garrel s'est confié sur Radio Nova à propos de cinéma, mais aussi de sa découverte du désir, qu'il appréhendait en regardant des films pornographiques avec sa bande d'amis.

Sans tabou, Louis Garrel a répondu aux questions de Jean-Marc Lalanne pour la première de l'émission Dans les yeux de sur Radio Nova. L'acteur a notamment partagé quelques souvenirs d'enfance particulièrement marquants, tels que sa découverte du clip de Papa Don't Preach de Madonna. Il raconte : "Ça a été une émotion assez violente... J'ai dû éprouver du désir, à travers ces images, la voir danser de manière si impudique devant la caméra."

Un rituel surprenant

Mais le fils de Philippe Garrel ne s'est pas arrêté là, évoquant ensuite l'une de ses activités favorites lorsqu'il n'était âgé que de 11 ans. Il explique : "J'avais des rapports à la pornographie. Il n'y avait pas internet donc nous avions un loueur de vidéos cassettes un peu complice qui nous louait des cassettes à 11-12 ans et on regardait du porno en groupe. Nous passions des après-midis à 10-12 autour d'un film porno, autour de celui qui avait le 'Graal', ça c'était trèsbien." Un rituel qu'il a d'ailleurs pris plaisir à retrouver à l'écran le temps d'une scène d'"Amarcord" qui lui a aussitôt rappelé ces moments de son enfance : "J'ai retrouvé ça dans 'Amarcord' de Fellini, cette scène où ils se masturbent tous dans la voiture, je comprenais très bien ce qu'il voulait dire. C'est une image magnifique, qui est très peu racontée au cinéma, bizarrement."

Un cinéphile complexé

S'il se rappelle avoir été contraint par son père d'aller découvrir un film de Jean-Luc Godard pour pouvoir aller voir "La Cité de la peur", Louis Garrel est aujourd'hui devenu un cinéphile averti. Citant notamment "Magnolia" et "Only Lovers Left Alive" parmi ses oeuvres de référence, l'acteur confesse également vouer une passion sans borne à des acteurs comme Romy Schneider, Jean-Pierre Léaud ou Michel Simon. En revanche, il est un comédien qu'il a bien du mal à regarder sur grand écran : lui. Il raconte : "J'ai dû apprendre à me regarder au cinéma parce qu'au départ je me trouvais insupportable. Et je n'ai jamais aimé le fait de faire des photos pour des magazines, c'est impur pour moi, ça n'a pas grand-chose à voir avec le cinéma."

 
0 commentaire - Louis Garrel regardait du porno à 11 ans
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]