Les plus grands westerns du cinéma américain

Les plus grands westerns du cinéma américain

Shia LaBeouf dans le western Des hommes sans loi

A lire aussi

publié le 11 septembre

Le film de John Hillcoat, Des hommes sans loi , reprend les codes du western. Un genre cinématographique qui a brillé durant toute l’histoire du cinéma.

Il y a près de 110 ans surgissait dans un petit théâtre de Manhattan le premier film qui s’apparente au western. The Great Train Robbery, œuvre de 12 minutes signée Edwin S. Porter, mettait en scène le braquage d’un train. Ce film, qui fut un succès immense, est le point de départ d’un genre qui a vécu ensuite des décennies de gloire.

Le western est le genre par excellence qui permet de parler de l’histoire des Etats-Unis, et de la fameuse conquête de l’Ouest. Une fierté patriotique qui parle à tous les Américains. Durant la Grande Dépression des années 30, le western a envahi les écrans à l’instar de La Chevauchée fantastique de John Ford (1939), film qui (re)lanca la carrière du légendaire John Wayne. S’ensuit les grands classiques comme Rio Grande ou le mythique Le Train sifflera trois fois qui met à l’écran Gary Cooper et Grace Kelly. Si les années 60 sont marquées par le western spaghetti (européen) et les grands succès de Sergio Leone, le genre redeviendra ensuite à la mode aux Etats-Unis grâce à Clint Eastwood, notamment (Impitoyable ). Le film Des hommes sans loi s’inscrit dans la même veine, d’autant plus que l’intrigue se déroule durant les années 30. Les trois frères malfrats Bondurant cherchent à régner au coeur de la grande période du crime. Une excellente intrigue à découvrir dès mercredi en salles !

 
0 commentaire - Les plus grands westerns du cinéma américain
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]