Les plus beaux contes au cinéma

Les plus beaux contes au cinéma

Kirikou et les hommes et les femmes

A lire aussi

publié le 5 octobre

Aussi dynamique soit-elle, l’animation moderne ne fera jamais oublier le charme inhérent aux contes de l’enfance. Rappel de quelques incontournables du cinéma traditionnel.La santé du cinéma d’animation est révélatrice de l’intérêt du public pour les contes modernes ou adaptations de classiques : le challenge consistant, chaque mercredi, pour les producteurs, d’intéresser les petits, mais aussi les grands.

Pixar et Dreamworks sont les leaders hollywoodiens du marché. Les productions japonaises ne sont pas en reste à l’image du pape Hayao Miyazaki qui avec son fameux studio Ghibli demeure l’un des meilleurs représentants de la culture manga. A l’instar de cette année 2012, les Français ne baissent pas les bras, avec de nouveaux venus tels que Rémi Bezançon et sa Zarafa , ou Pascal Hérold et sa Cendrillon au Far West, sans compter l’excellence d’un Michel Ocelot avec Les Contes de la Nuit et le troisième chapitre des aventures du petit Kirikou qui déplace les foules.Le cinéma traditionnel a toujours livré de beaux succès souvent issus des adaptations de Charles Perrault. CitonsLe petit poucet (1697) d’Olivier Dahan en 2001, le classiquePeau d’âne (1694) de Jacques Demy en 1970. A l’inverse, certains jouent la modernité à l’image de Catherine Hardwicke en 2011 transposant le Chaperon rouge des Frères Grimm (19e siècle). On gardera pour la fin l’incontournable Pinocchio de Roberto Benigni (2003), adaptant le célébrissime conte de Carlo Collodi (19e siècle).

 
0 commentaire - Les plus beaux contes au cinéma
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]