Les fans de Harry Potter ne voteront pas pour Donald Trump

Les fans de Harry Potter ne voteront pas pour Donald Trump©Warner Bros. France, DR
A lire aussi

Pauline Julien, publié le 2 août

Une étude réalisée par l'Université de Pennsylvanie l'affirme : plus vous êtes fan de Harry Potter et moins vous aurez envie de voter pour Donald Trump. Décryptage.

J.K. Rowling ne pensait pas si bien dire lorsqu'elle tweetait en décembre dernier que Donald Trump, le candidat républicain aux éléctions présidentielles américaines, était "pire" que Voldemort, l'ennemi juré de son héros fétiche. La chercheuse Diana Mutz vient, en effet, de mettre à jour un lien direct entre le milliardaire et la saga littéraire à succès : les fans de Harry Potter seraient nettement moins enclins à voter pour Donald Trump que la moyenne de leurs congénères américains.

Ainsi, selon son enquête intitulée "Harry Potter and the Deathly Donald ?", réalisée auprès de 1.142 individus, plus vous avez lu de livres de l'univers du sorcier et plus vous aurez une mauvaise opinion du candidat républicain, et ce, quelque soit votre sexe, âge ou niveau d'études.

Une question de valeurs

Les participants à cette étude devaient simplement évaluer sur 100 leurs positions sur certains des sujets de prédilection de Donald Trump, tels que la torture ou l'immigration. Or, Diana Mutz a constaté que les réponses diminuaient de 2 à 3 points pour chaque livre Harry Potter lu. "Ça peut sembler peu, mais pour quelqu'un qui a lu les sept livres, l'impact total peut diminuer jusqu'à 18 points sur 100 leur estimation de Trump", commente-t-elle.

Pour la chercheuse, l'explication est finalement assez simple : "Les opinions politiques de Donald Trump sont généralement à l'opposé des valeurs prônées par la série Harry Potter". Elle cite ainsi la tolérance et le respect de la différence, mais aussi l'opposition à la violence et à l'idée de punition, ou encore l'opposition à l'authoritarisme, diverses valeurs clairement revendiquées par la saga de J.K. Rowling et qui ne trouvent pas vraiment d'écho dans les nombreuses déclarations polémiques de Donald Trump. À partir d'exemples précis issus des aventures de Harry Potter, Diana Mutz démontre même que le candidat républicain est, en réalité, bien plus proche des agissements de Voldemort que de ceux du gentil sorcier.

 
0 commentaire - Les fans de Harry Potter ne voteront pas pour Donald Trump
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]