Les animaux ont la parole !

Les animaux ont la parole !

TED

A lire aussi

publié le 8 octobre

Dans Ted , Mark Wahlberg a toutes les peines du monde à canaliser l’esprit rebelle de son doudou d’enfance. Mais au cinéma, il n’y a pas que les nounours qui parlent.

Le cinéma d’animation sous la houlette des plus grands studios hollywoodiens a depuis longtemps donné la parole au monde animal (Kung Fu Panda , L’Age de glace , Sammy ou Madagascar ). Si l’exercice peut paraître aisé pour les créateurs qui manipulent un crayon, la difficulté prend toute sa valeur quand il s’agit de mélanger réel et imaginaire. Le spectateur se souvient de l’exemple (révolutionnaire) que constituait Qui veut la peau de Roger Rabbit ? où, en 1988, un détective incarné par le regretté Bob Hoskins (décédé le 10 août dernier) donnait la réplique à un lapin.

 Avec le progrès technique, l’homme peut enfin connaître l’état d’âme animal. On pense inévitablement au Docteur Dolittle soignant les petits bobos de toute une ménagerie à l’instar du gardien de zoo de Zookeeper . Donner la parole aux animaux s’accorde tout à fait avec l’onirique (voir A la croisée des mondes ouLe Monde de Narnia ). La saga Alvin et les Chipmunks ou des films comme Opération G-Force et Sur la piste du Marsupilami ont mis les boules de poils aux avant-postes. Il est pourtant une constante : le cinéma a toujours voulu savoir ce que pensaient nos animaux de compagnie. Là, les exemples résonnent comme des séries B : Marmaduke , Comme chiens et chats , Le Chihuahua de Beverly Hills, Le Petit monde de Charlotte , Underdog ou Babe.

 
0 commentaire - Les animaux ont la parole !
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]