Le saviez-vous ? Cinq anecdotes sur Jennifer Jason Leigh

Le saviez-vous ? Cinq anecdotes sur Jennifer Jason Leigh©Getty Images
A lire aussi

Marie Ponchel, publié le 31 décembre

Vous connaissez probablement ces personnalités du monde de la télévision, du sport, de la politique ou du cinéma, mais êtes-vous vraiment incollables sur leur CV ? Faux patronyme, tragédie familiale et abandon de rôle, découvrez cinq anecdotes sur Jennifer Jason Leigh, prochainement à l'affiche du western Les Huit salopards de Quentin Tarantino.

Nom d'emprunt

Fille de l'acteur Vic Morrow et de l'actrice et scénariste Barbara Turner, Jennifer Jason Leigh est née Jennifer Lee Morrow. La comédienne change son patronyme au début de sa carrière, dans les années 1980, accolant le prénom de l'acteur Jason Robards, un ami de la famille, à son prénom de naissance. Ce dernier s'est notamment illustré dans Il était une fois dans l'Ouest(1968), dans lequel il campait le Cheyenne.

Tournage funeste

Son père, Vic Morrow, a perdu la vie le 23 juillet 1982 dans un accident d'hélicoptère alors qu'il se trouvait sur le tournage de La Quatrième Dimension, un film à sketches coréalisé par John Landis, Steven Spielberg, Joe Dante et George Miller. Accompagné de deux jeunes acteurs, My-ca Ding Le et Renee Shin-Yi Chen, Vic Morrow tournait l'une des scènes du sketch de John Landis sur le plateau d'un village vietnamien reconstitué, lorsqu'un pilote d'hélicoptère a perdu le contrôle de l'appareil et s'est écrasé dans l'eau, tuant dans sa chute les trois comédiens. Ce tragique accident fut suivi d'un long procès et sonna la fin des relations entre Spielberg et Landis.

À la ville comme à la scène

Le 4 septembre 2005, la comédienne a épousé le cinéaste Noah Baumbach, qui la fait tourner deux ans plus tard dans Margot va au mariage, portrait d'une famille névrosée jamais sorti sur nos écrans, où elle tenait l'un des rôles principaux face à Nicole Kidman et Jack Black. L'actrice tourne une seconde fois sous la direction de son époux, en 2010, à l'occasion de la comédie dramatique Greenberg, dont elle co-signe le scénario. Trois ans plus tard, le couple divorce.

Emploi du temps chargé

Choisie en 1998 par Stanley Kubrick pour camper Marion, une patiente du docteur William "Bill" Harford (Tom Cruise) dans Eyes Wide Shut, Jennifer Jason Leigh a tourné une poignée de scènes du long-métrage. Cependant, retenue par un autre tournage - celui d'eXistenZ de David Cronenberg, l'actrice n'a pu se libérer et se rendre à Londres aussi souvent que le souhaitait Kubrick. Le cinéaste décida finalement de la remplacer par l'actrice Marie Richardson.

Double jeu

Durant sa carrière, Jennifer Jason Leigh a joué à deux reprises le rôle d'une prostituée. D'abord dans Last Exit to Brooklyn (1989) de l'Allemand Uli Edel, dans lequel elle campait Tralala, une jeune femme blonde errant dans les bars de Brooklyn à la recherche de clients que ses complices pourraient dépouiller. Deux ans plus tard, elle se glisse dans la peau de Susie Waggoner, une prostituée aux cheveux courts, pour les besoins du film Miami Blues de George Armitage, avec Alec Baldwin.

 
0 commentaire - Le saviez-vous ? Cinq anecdotes sur Jennifer Jason Leigh
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]