Le Péril jeune

Le Péril jeune

Le Péril jeune

A lire aussi

publié le 5 septembre

Bruno, Léon et Alain se retrouvent à l'hôpital pour soutenir leur copine Sophie qui va accoucher quelques heures plus tard. Le papa, c'est Tomasi, leur meilleur pote, mort d'une overdose un mois plus tôt. Sur le banc, tous les quatre à attendre, ils se souviennent de l'année du bac, de leurs conneries diverses et variées, des filles, des cours, et bien sûr de Tomasi, qui était déjà pas mal agité à l'époque.

Premier long-métrage de Cédric Klapisch (Peut-être , L'Auberge espagnole) traitant de la jeunesse, Le Péril jeune a marqué toute une génération de cinéphiles et semble indémodable. Porté par le jeune Romain Duris , futur acteur fétiche du cinéaste qui fait ici ses premiers pas au cinéma, le film est rapidement devenu culte. Klapisch y suit les tribulations et les désillusions d'une bande de lycéens de 1975 qui pourrait finalement nous être contemporaine. Car au-delà de l'aspect générationnel, c'est bien d'un film sur la nostalgie des années lycée qu'il s'agit ici.

Le Péril jeune à 20:40 sur OCS Novo

 
0 commentaire - Le Péril jeune
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]