Le Parrain : quand Marlon Brando montrait ses fesses sur le plateau

Le Parrain : quand Marlon Brando montrait ses fesses sur le plateau©Paramount Pictures, Allocine
A lire aussi

Marc-Emmanuel Adjou, publié le 2 mai

Le tournage de ce que l'on considère aujourd'hui comme l'un des meilleurs films de tous les temps s'est passé sous d'excellents auspices.

C'était il y a environ quarante ans, mais ceux qui y étaient s'en souviennent encore. En effet, en 1972, Francis Ford Coppola achevait le tournage du premier volet de la trilogie "Le Parrain". Si le film a aujourd'hui marqué l'histoire du cinéma par son portrait sans fard de la famille Corleone, c'est d'une anecdote de tournage complètement surréaliste que se souvient le casting.

Un tournage bon enfant

Invités du festival Tribeca à l'occasion d'une réunion, le metteur en scène et ses comédiens se sont prêtés à quelques confidences et sont notamment revenus sur les coulisses des enregistrements de la trilogie oscarisée. C'est ainsi que l'on apprend que Marlon Brando et Robert Duvall (interprètes de Don Vito Corleone et Tom Hagen) entretenaient d'excellents rapports lors du tournage et que le premier n'a pas hésité à dévoiler... son postérieur entre deux scènes. Duvall explique : "Durant la scène du mariage, nous nous amusions à montrer nos fesses et Brando s'est un peu trop pris au sérieux."

Coppola a également confié au panel assistant à ces retrouvailles qu'il avait été plutôt déçu par le livre éponyme lors de sa première lecture, mais qu'il regarde aujourd'hui ces images avec beaucoup d'enthousiasme. "Revoir le film est une expérience très émotionnelle", admet le cinéaste. Il faut reconnaître que "Le Parrain" a à peine pris une ride !

 
1 commentaire - Le Parrain : quand Marlon Brando montrait ses fesses sur le plateau
  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]