Le Loup de Wall street : Martin Scorsese crée une onde de choc

Le Loup de Wall street :  Martin Scorsese crée une onde de choc

Le Loup de Wall street

A lire aussi

publié le 24 décembre

Le dernier Martin Scorsese intitulé Le Loup de Wall street , sort dans nos salles ce mercredi de Noël et outre Atlantique il déchaîne déjà les passions. Certains vont jusqu'à crier au cinéaste "Honte à vous".

Le réalisateur Martin Scorsese à l'habitude de mettre en scène la violence, la drogue et le sexe à l'écran, il suffit de penser à Taxi Driver ou encore à La dernière tentation du Christ. Avec Le Loup de Wall street, le cinéaste adapte les mémoires éponymes du trader Jordan Belfort, l'occasion pour lui d'aborder une fois de plus cette carte de l'argent, du pouvoir, de la drogue et des femmes mais sous la forme d'un portrait d'un milieu boursier gangrené. Il prépare ce film depuis longtemps, ayant acheté les droits du roman avant même que son auteur l'ait achevé, et propose un sujet clairement délicat, et accentué par l’actuelle crise économique, mais Scorsese ne devait pas imaginer une telle réception. En effet, lors d'une projection officiel, explique The Wrap, un membre de l'Académie l'approcha et lui jeta un "Honte à vous", tandis qu'une actrice hollywoodienne, Hope Holiday, publia sur son Facebook "La nuit dernière était une torture à l'Académie - "Le Loup de Wall Street"- trois heures de torture".

En réalité, cette comédie noire, cette critique cynique du système se voit comparée à tout va depuis Jerry Lewis jusque Hitler, en passant par GoodFellas et Casino. Si de nombreuses scènes choquent, l'une d'entre elles correspond à la tonte, il faut dépasser la forme pour atteindre le fond. Alors oui, le cinéma de Scorsese s'avère "brutal", il le confie lui même, son film "n'est pas fait pour les enfants de 14 ans" mais il propose "un autre regard sur l'Amérique, un autre regard sur ce que nous sommes. Et un regard sur la nature humaine, pas seulement dans ce pays". Pour certain, le film scandalise mais sa sélection aux Golden Globes prouve surtout qu'il parvient à montrer "le réceptacle cathartique idéal, le catalyseur de nos plus profondes angoisses, pulsions et passions, toutes liées à une chose, l'argent" selon Clap Mag.

Crédit photo : DR

 
0 commentaire - Le Loup de Wall street : Martin Scorsese crée une onde de choc
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]