Le cinéma de demain : une salle hyper-connectée ?

Le cinéma de demain : une salle hyper-connectée ?©Ryan McVay, Getty Images
A lire aussi

Pauline Julien, publié le 29 septembre

À une heure où l'on peut accéder à une offre de plus en plus grande et abordable de films en ligne en restant à la maison, une question se pose : quel avenir pour le cinéma ? La salle à proprement parler peut-elle vraiment survivre à une époque où tout se passe sur nos smartphones et ordinateurs ?

Non, la salle de cinéma n'est pas morte. D'après une étude intitulée "La salle de cinéma de demain" et déposée au CNC ce mardi, l'espace de rencontre préféré des cinéphiles se transformera peu à peu en "un lieu de vie hyper-connecté" pour s'adapter à son public. Au programme donc, une salle du futur qui se veut au maximum en interaction avec le spectateur, à travers une offre toujours plus variée de services, telle que la possibilité de dîner sur place, l'installation d'une librairie et d'une garderie, ou encore en s'ouvrant à d'autres activités culturelles.

L'ancien patron d'UGC, Jean-Marie Dura, qui a établi ce rapport pour le CNC, assure par ailleurs que les salles obscures vont se réinstaller en centre-ville, pour proposer ce nouveau service "haut de gamme" à un public urbain. Mais, ce cinéma hyper-connecté aura avant tout pour mission de séduire davantage les jeunes, qui semblent de moins en moins enclins à faire l'effort du déplacement en salle. L'un des premiers objectifs pour y parvenir sera donc de "développer un véritable savoir-faire en matière de communication digitale" pour "aller chercher le spectateur là où il est".

La technologie poussée à son paroxysme

Sans surprise, l'un des autres aspects clés de cette nouvelle ère sera de pousser toujours plus loin la révolution technologique. Une quête du spectaculaire qui trouvera sa place au sein des multiplexes, qui devront donc redoubler d'efforts pour proposer au public la séance la plus immersive possible. À ce titre, des salles entièrement consacrées à la réalité virtuelle devraient notamment voir le jour à plus ou moins long terme. Un moyen pour les exploitants de rivaliser avec ce que pourrait trouver le spectateur chez lui.

Enfin, dans un souci permanent de diversifier son offre, le cinéma de demain promet également "une programmation enrichie de contenus alternatifs attractifs pour les jeunes, comme le e-gaming (tournois de jeux vidéo) et les séries TV".

 
0 commentaire - Le cinéma de demain : une salle hyper-connectée ?
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]