La Vie domestique : Emmanuelle Devos dans un subtil portrait de femme

La Vie domestique : Emmanuelle Devos dans un subtil portrait de femme

La Vie domestique

A lire aussi

publié le 4 octobre

Trois ans après D'amour et d'eau fraîche , Isabelle Czajka revient avec La Vie domestique , un drame fort porté par la talentueuse Emmanuelle Devos . Elle y incarne Juliette, une femme qui s'ennuie dans sa maison de banlieue bourgeoise. Bien décidée à ne pas devenir comme toutes ses voisines qui ne vivent que pour élever leurs enfants, entretenir leur maison et attendre leur mari, Juliette espère obtenir un poste important dans une maison d'édition.

C'est un très beau portrait de femme que nous livre ici la cinéaste, "entre Desperate Housewives et Virginia Woolf" comme l'évoque notamment Les Fiches du cinéma. "Ce n'est pas la vie amoureuse, ce n'est pas la vie conjugale, ce n'est pas la vie familiale, c'est la vie domestique, c'est à dire comment justement les femmes finalement endossent de façon insidieuse, sournoise, sans qu'on les y oblige forcément, toutes ces petites choses du quotidien, ces choses qui sont à faire. Les femmes deviennent alors leur propre bourreau", explique la cinéaste. Face à Emmanuelle Devos, qui s'interroge sur la manière dont elle veut vivre sa vie, Julie Ferrier , Natacha Régnier et Héléna Noguerra campent un trio de femmes prisonnières du quotidien et de cette fameuse "vie domestique". Le film est actuellement en salles.

 
0 commentaire - La Vie domestique : Emmanuelle Devos dans un subtil portrait de femme
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]