La Religieuse : Pauline Etienne, le talent à l'état pur

La Religieuse : Pauline Etienne, le talent à l'état pur

La Religieuse

A lire aussi

publié le 21 mars

Après le très polémique Suzanne Simonin, La Religieuse de Diderot réalisé par Jacques Rivette en 1966, Guillaume Nicloux s'attaque lui-aussi à Diderot en livrant sa vision moderne de La Religieuse , sortie en salles ce mercredi.

Aux côtés d'Isabelle Huppert , Louise Bourgoin et Agathe Bonitzer , c'est la jeune Pauline Etienne qui incarne l'héroïne du film, cette nonne rebelle envoyée au couvent contre son gré et devant se soumettre à l'autorité souvent abusive des mères supérieures. Véritable révélation du film, l'actrice belge n'en est pourtant pas à ses débuts. Dès 2008, elle se fait remarquer dans Élève Libre de Joachim Lafosse , puis aux côtés de Michel Piccoli dans Le Bel Âge l'année suivante. Quelques rôles plus tard, Guillaume Nicloux lui propose le rôle de Suzanne Simonin, qu'elle accepte. "J'ai lu le roman de Diderot dont est adapté le film. Et je me suis rendue dans un couvent en Belgique. Au bout de deux jours, j'ai pris la fuite [...] Plus tard, j'ai compris que, en m'échappant, je signais un pacte avec Suzanne, mon personnage", a notamment expliqué l'actrice. Pauline Etienne illumine le film de sa grâce et fait de cette nouvelle version de de La Religieuse une oeuvre forte et résolument moderne.

 
0 commentaire - La Religieuse : Pauline Etienne, le talent à l'état pur
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]