La Passion du Christ : Mel Gibson donne sa vision de la suite

La Passion du Christ : Mel Gibson donne sa vision de la suite©Icon Productions, DR
A lire aussi

Pauline Julien, publié le 5 septembre

Il y a quelques mois, on s'étonnait d'apprendre que Mel Gibson préparait une suite à "La Passion du Christ" douze ans après la sortie de son sulfureux film historique. Un projet désormais confirmé par le cinéaste, qui a profité de sa présence au SoCal Harvest, un événement chrétien, pour en dire un peu plus sur sa vision de la résurrection du Christ.

Revenu sur le devant de la scène après une longue traversée du désert, Mel Gibson ne craint visiblement pas de se retrouver au coeur d'une nouvelle polémique. Vivement critiqué à la sortie de "La Passion du Christ" en 2004, accusé par beaucoup d'antisémitisme, le cinéaste ne compte pas pour autant s'arrêter là et envisage bien de réaliser la suite, logiquement intitulée "La Résurrection".

Il explique ainsi : "Nous en parlons. Bien sûr, c'est un énorme projet. Et vous savez, ce n'est pas 'La Passion du Christ 2', ça s'appelle 'La Résurrection'. Évidemment, c'est un sujet très important qui mérite beaucoup d'attention car nous ne voulons pas nous contenter de montrer à l'écran la façon dont ça s'est passé."

Retrouvailles de choc

Pour mener à bien ce projet, Mel Gibson s'est entouré d'une plume qu'il connaît bien : Randall Wallace. Les deux hommes avaient, en effet, déjà travaillé ensemble sur "Braveheart" en 1995, qui avait valu à Wallace une nomination à l'Oscar du meilleur scénario, tandis que Gibson était reparti avec les statuettes du meilleur film et du meilleur réalisateur.

Et le cinéaste ne tarit d'ailleurs pas d'éloges sur son collaborateur, qu'il semble plus qu'heureux de retrouver. Il confie : "Pour vraiment expérimenter et explorer quelque chose de plus profond que les simples faits, cela demande du travail, et Randall Wallace est l'homme qu'il nous faut."

S'il est encore trop tôt pour évoquer une quelconque date de sortie, Mel Gibson reviendra quoi qu'il en soit très bientôt en tant que cinéaste avec "Tu ne tueras point". Ce film de guerre porté par Andrew Garfield revient sur le parcours de Desmond Doss, le premier objecteur de conscience à avoir remporté la médaille d'honneur du Congrès américain. En salle le 9 novembre prochain.

 
0 commentaire - La Passion du Christ : Mel Gibson donne sa vision de la suite
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]