La Mélodie : sans barbe et sans cheveux, Kad Merad s'est senti "fragile"

La Mélodie : sans barbe et sans cheveux, Kad Merad s'est senti "fragile"©Arnaud Borrel / Mizar Films, DR
A lire aussi

Marine de Guilhermier, publié le 8 novembre

Alors qu'il est de retour dans les salles obscures ce mercredi 8 novembre 2017 avec "La Mélodie" de Rachid Hami, Kad Merad s'est confié sur la transformation physique qu'il a opérée pour le long-métrage.

C'est que, pour interpréter Simon, violoniste émérite et désabusé qui se retrouve à enseigner la musique dans un collège parisien, l'acteur césarisé de "Je vais bien, ne t'en fais pas" s'est totalement rasé. Exit donc sa barbe et sa couronne de cheveux si familière et place à un Kad Merad imberbe.

"On voit tout !"

"Quand on enlève tous les poils, il y a une fragilité qui naît. En fait, tu te caches derrière une barbe, on voit moins ta bouche, on voit moins tes expressions. J'ai même une cicatrice ici (il montre sa lèvre supérieure, ndlr) (...). On voit tout ! Donc ça crée encore plus de fragilité ce look", a-t-il ainsi expliqué lors d'une interview accordée au Figaro. Et de préciser : "Cela ne va que dans le sens du film. Ce n'est pas du tout une posture pour dire 'j'aimerais être différent'. C'est jamais moi qui ai choisi d'être différent, c'est le metteur en scène."

Kad Merad a aussi donné plus de détails sur son rôle, qui s'éloigne de ceux qu'il tenait dans des comédies telles que "Bienvenue chez les Ch'tis" : "On a travaillé beaucoup sur la posture, le phrasé, la lenteur. Il ne fallait pas non plus que mon personnage soit endormi, il est éteint, mais pas endormi... C'était compliqué mais c'est ce qu'on attend quand on est acteur : être confronté à des rôles difficiles."

 
2 commentaires - La Mélodie : sans barbe et sans cheveux, Kad Merad s'est senti "fragile"
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]