L'étrange créature du lac noir : ce remake de Carpenter qui n'a pas vu le jour

L'étrange créature du lac noir : ce remake de Carpenter qui n'a pas vu le jour©Carlotta Films, DR
A lire aussi

Pauline Julien, publié le 16 janvier

Grand classique du catalogue des films de monstres d'Universal, "L'étrange créature du lac noir" a failli connaître les joies du remake dans les années 1990 sous l'égide d'un spécialiste du genre, John Carpenter. Retour sur un projet maudit qui ne verra jamais le jour.

Dès 1982, l'idée de moderniser ce titre culte des années 1950 émerge en coulisse. Le producteur et cinéaste John Landis, qui chapeaute le projet, espère à l'époque convaincre Jack Arnold, à qui l'on doit le film d'origine, de repasser derrière la caméra de cette nouvelle version de "L'étrange créature du lac noir". Le projet, scénarisé par Nigel Kneale, doit être tourné en 3D, comme ce fut déjà le cas du long-métrage de 1954. Universal, désireux de ne pas faire d'ombre à la sortie des "Dents de la mer 3" en 1983, lui-même en 3D, préfère toutefois repousser la mise en chantier de ce remake à plus tard. Mais le regain d'intérêt des spectateurs pour le relief s'essouffle rapidement, renvoyant de fait le projet au placard.

La renaissance du projet

Il faut attendre le début des années 1990 pour que l'idée d'un remake revienne sur le tapis. Avec, cette fois-ci, John Carpenter en ligne de mire. Expert du cinéma horrifique, le réalisateur de "Halloween, la nuit des masques" a également déjà fait ses preuves en matière de remake, en s'attaquant au culte "The Thing" en 1982. "(Le président d'Universal) m'a dit 'Regarde notre catalogue et vois si il y a quelque chose que tu veux faire.' La première chose qui me soit venue à l'esprit, c'est 'L'étrange créature du lac noir'", confie Carpenter à Starlog dix ans plus tard. Le cinéaste a d'ailleurs une idée précise de ce qu'il envisage pour le film, dont il réécrit le scénario avec Nigel Kneale. Mais la collaboration entre les deux hommes, qui ont pourtant déjà travaillé ensemble sur "Halloween 3 : le sang du sorcier", ne se passe pas comme prévu, à tel point qu'il préfère finalement recruter deux nouvelles plumes : Timothy Harris et Herschel Weingrod. Des années plus tard, Carpenter qualifiera même le scénariste de "méchant" et "irascible".

Un angle inédit

Pour moderniser l'histoire originelle, le cinéaste souhaite notamment offrir à son film une toute nouvelle approche en s'intéressant aux études créationnistes et leurs tentatives pour contrecarrer les raisonnements scientifiques. Toujours en 1992, il raconte ainsi : "L'une des (pistes explorées) fait de la créature le lien manquant entre l'homme et le poisson. Ce serait intéressant de combiner ça avec les créationnistes, qui essayent de prouver que l'homme marchait déjà aux côtés des dinosaures il y a 10 000 ans." Quant au look de la créature elle-même, Carpenter envisage d'en conserver une apparence plutôt classique, tout en lui donnant un aspect moins "caoutchouteux".

Finalement, cette version de "L'étrange créature du lac noir" n'a jamais obtenu le feu vert d'Universal. Le site Den of Geek, qui revient en détails sur cette mésaventure, émet l'hypothèse que l'échec commercial des "Aventures d'un homme invisible", de Carpenter, aurait rendu le studio plus frileux à remaker le film de Jack Arnold. Depuis, le projet est revenu sur le devant de la scène à plusieurs reprises, sans qu'aucune des suggestions de relecture proposées ne parvienne à atteindre les salles obscures. Le grand chantier d'univers de monstres actuellement développé par la major pourrait toutefois changer la donne dans les années à venir.

 
1 commentaire - L'étrange créature du lac noir : ce remake de Carpenter qui n'a pas vu le jour
  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]