L'échec d'À la poursuite de demain pourrait coûter très cher à Disney !

L'échec d'À la poursuite de demain pourrait coûter très cher à Disney !©The Walt Disney Company France, DR
A lire aussi

Hawoly Ba, publié le 11 juin

Il y a encore quelques mois, À la poursuite de demain revenait régulièrement dans les listes des blockbusters les plus attendus de l'année. En ce début de mois de juin, force est de constater que le dernier film issu des studios Disney est un véritable flop dont la note risque d'être très salée. En effet, le Hollywood Reporter annonce que le studio aux grandes oreilles devrait accuser des pertes allant de 120 à 140 millions de dollars.

Le constat est d'autant plus surprenant quand on se rend compte qu'À la poursuite de demain réunissait véritablement tous les ingrédients pour devenir un succès. La présence de la superstar George Clooney et de l'actrice qui monte, Britt Robertson en faisait partie. De plus l'univers science-fictionnel mêlé à une intrigue originale sur le papier pour lequel Disney a mis 180 millions de dollars sur la table ne faisaient que renforcer le statut d'outsider idéal du long-métrage.

Mais alors qu'est-ce qui a bloqué ? On pense immédiatement à la promotion fantôme du film qui n'a pas bénéficié de la même mise en avant que les super-héros ou Star Wars par Disney. Bien qu'un spot a été diffusé pendant la soirée du Superbowl, censé garantir une portée sur des centaines de millions de spectateurs potentiels, cela n'a manifestement pas suffi. Mais cet échec met également en relief la difficile mise en place d'un univers original que Jupiter : Le destin de l'Univers a expérimenté à ses dépens cette année. C'est aussi une très bonne réponse à la question : "Pourquoi Hollywood ne fait aujourd'hui que des remakes, des reboots et des adaptations ?"

C'est un autre gros revers pour le studio qui a déjà souffert des échecs successifs de John Carter en 2012 et de Lone Ranger en 2013. Et on sait ce qui est arrivé aux principaux protagonistes de ces derniers : Jerry Bruckheimer a pris la porte, et Taylor Kitsch a eu bien du mal à s'en remettre lui aussi. Des conséquences qui n'augurent rien de bon pour l'avenir de George Clooney chez Disney. En ce qui concerne Brad Bird, on peut légitimement se demander si le studio le retient toujours dans sa shortlist pour réaliser le prochain spin-off de Star Wars après cet échec

À la poursuite de demain poursuit néanmoins sa carrière en salles pour la troisième semaine consécutive. Jusqu'ici, il n'a rapporté que 170 millions de dollars dans le monde et enregistre moins de 800.000 entrées en France.

 
0 commentaire - L'échec d'À la poursuite de demain pourrait coûter très cher à Disney !
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]