Julia Roberts a 50 ans : 3 films incontournables de sa carrière

Julia Roberts a 50 ans : 3 films incontournables de sa carrière©Genin-Hahn-Marechal, Abaca
A lire aussi

Jessica Rat, publié le 27 octobre

La star du cinéma américain souffle ce samedi 28 octobre 2017 ses 50 bougies. L'occasion de revenir, en trois films, sur une carrière marquée par des comédies romantiques culte, trois Golden Globes et un Oscar, le statut d'actrice la mieux payée au monde conservé plus d'une décennie. Sans compter le plus grand sourire que Hollywood ait jamais connu.

"Pretty Woman"

Une poignée, à peine, de films à son compteur, mais déjà un Golden Globe remporté pour "Potins de femmes", Julia Roberts crève l'écran en formant un duo inoubliable avec le charismatique Richard Gere dans cette comédie romantique culte de Garry Marshall . Au rythme du titre éponyme de Roy Orbison, "Pretty Woman" marque le début d'un longue liste de succès qui feront de la jeune actrice une star incontournable des années 1990.

"Coup de foudre à Notting Hill"

Après avoir brillé face à Denzel Washington dans "L'Affaire Pélican", Woody Allen dans "Tout le monde dit I love you", ou encore Susan Sarandon dans "Ma meilleure ennemie", c'est avec une autre comédie romantique que Julia Roberts marque une nouvelle fois les esprits en 1999. Elle donne cette fois la réplique au séduisant Hugh Grant, jouant la star de cinéma qui tombe sous le charme d'un libraire anglais dans le mythique "Coup de foudre à Notting Hill" de Roger Michell.

"Erin Brockovich"

À peine un an plus tard, la consécration. Dirigée par Steven Soderbergh, Julia Roberts porte avec brio l'histoire d'Erin Brockovich à l'écran. Le combat d'une mère célibataire qui, partant de rien, va mettre une compagnie accusée d'avoir pollué l'eau de la ville à ses pieds. Un rôle qui lui vaut l'Oscar de la Meilleure actrice en 2001.

 
63 commentaires - Julia Roberts a 50 ans : 3 films incontournables de sa carrière
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]