Joan Fontaine et Peter O'Toole : deux légendes d'Hollywood se sont éteintes

Joan Fontaine et Peter O'Toole : deux légendes d'Hollywood se sont éteintes

Joan Fontaine - Rebecca

A lire aussi

publié le 16 décembre

Alors que nous apprenions la disparition tragique de Peter O'Toole ce samedi 14 décembre, Joan Fontaine est à son tour décédée ce dimanche, laissant la planète cinéphile orpheline de deux légendes du grand écran.

Un an après avoir mis un terme à sa carrière, Peter O'Toole, mythique interprète du Lawrence d'Arabie de David Lean, est décédé à l'âge de 81 ans dans un hôpital de Londres ce samedi. Après des débuts remarqués sur les planches, c'est grâce au chef-d'oeuvre d'aventure de 1962 Lawrence d'Arabie que Peter O'Toole voir sa carrière décoller. Désormais mondialement connu, il enchaîne les rôles, dramatiques tout d'abord, puis s'illustre dans diverses comédies à succès telles que Quoi de neuf Pussycat ? (1965) ou Comment voler un million de dollars (1996) face à Audrey Hepburn. Nommé à huit reprises aux Oscars, dont il est chaque fois reparti injustement bredouille, Peter O'Toole voit sa carrière finalement récompensée en 2003 par un Oscar d'honneur. Ces dernières années, on avait pu le voir à l'écran dans Stardust, le mystère de l'étoile ou la série Les Tudors. Il avait également prêté sa voix à l'un des personnages du film d'animation Ratatouille.

Actrice mythique de l'âge d'or hollywoodien, Joan Fontaine s'est quant à elle éteinte à l'âge de 96 ans ce dimanche 15 décembre dans sa demeure californienne. Elle débute sa carrière au théâtre avant de décrocher son premier rôle sur grand écran en 1935 dans No More Ladies. En 1940, c'est la consécration : elle est choisie par Alfred Hitchcock pour tenir le rôle-titre de Rebecca , qui lui vaut une nomination à l'Oscar. Mais c'est toutefois l'année suivante qu'elle repart avec la fameuse statuette, pour Soupçons, nouveau chef-d'oeuvre du maître du suspense. Loin d'enchaîner les rôles, l'actrice britannique choisit au contraire ses projets avec soin. On la voit ainsi chez Billy Wilder (La Valse de l'Empereur), ou Max Ophüls (Lettre d'une inconnue), mais aussi face à Elizabeth Taylor dans Ivanohe. En 1966, Joan Fontaine fait sa dernière apparition sur grand écran dans le film d'horreur Les Sorcières puis décide de se consacrer au théâtre et à l'écriture.

 
0 commentaire - Joan Fontaine et Peter O'Toole : deux légendes d'Hollywood se sont éteintes
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]