JO 2016 : 5 films à (re)voir pour se mettre dans l'ambiance

JO 2016 : 5 films à (re)voir pour se mettre dans l'ambiance©Square One / Universum, DR
A lire aussi

Pauline Julien, publié le 5 août

Alors que la cérémonie d'ouverture des Jeux Olympiques se déroulera ce vendredi à Rio et que la délégation française espère bien rapporter un maximum de médailles, on vous propose de découvrir ci-dessous une petite sélection de cinq films à (re)voir pour se mettre en jambe avant le début des hostilités.

"La Couleur de la victoire", de Stephen Hopkins (2016)

Sorti le 27 juillet dernier dans l'Hexagone, ce drame porté par Stephan James revient sur un événement majeur de l'histoire des Jeux Olympiques. Le film se penche, en effet, sur l'exploit de Jesse Owens, l'athlète afro-américain ayant osé défier Hitler en repartant avec quatre médailles d'or des JO de Berlin en 1936.

"L'as des as", de Gérard Oury (1982)

Grand classique des filmographies de Gérard Oury et Jean-Paul Belmondo, la comédie "L'as des as" suit les tribulations de Jo Cavalier, l'entraîneur de l'équipe de France de boxe qui s'apprête à se rendre aux Jeux Olympiques de Berlin en 1936. Sur le trajet, il prend sous son aile un garçon juif de dix ans traqué par la Gestapo.

"Rasta Rockett", de Jon Turteltaub (1994)

Film familial aux répliques culte des années 90, cette comédie signée Walt Disney suit la folle aventure de l'équipe de Jamaïque de bobsleigh, dont les quatre athlètes sont prêts à tout pour remporter les Jeux Olympiques d'hiver de Calgary en 1988. "Balance man, cadence man, trace la glace c'est le bob man... Cool rasta !"

"Jappeloup", de Christian Duguay (2013)

Porté par un Guillaume Canet très impliqué au vu de sa propre passion pour l'équitation, "Jappeloup" retrace le parcours de Pierre Durand, un cavalier d'exception qui, contre l'avis de tous, choisit de miser sur un cheval plein de défauts pour le mener jusqu'aux Jeux Olympiques de Séoul en 1988.

"Les Chariots de feu", de Hugh Hudson (1981)

Oscar du meilleur film en 1982 après avoir offert à Ian Holm le Prix d'interprétation masculine à Cannes l'année précédente, "Les Chariots de feu" suit le destin de deux athlètes britanniques participant aux Jeux Olympiques de Paris en 1924. Tandis que le premier devra faire face à l'antisémitisme ambiant, le second tentera de faire valoir ses convictions religieuses.

 
0 commentaire - JO 2016 : 5 films à (re)voir pour se mettre dans l'ambiance
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]