Jean-Pierre Jeunet : "Carrez-vous votre médaille où je pense !"

Jean-Pierre Jeunet : "Carrez-vous votre médaille où je pense !"

Jean-Pierre Jeunet

A lire aussi

publié le 30 décembre

Jean-Pierre Jeunet ne mâche pas ses mots et n'hésite pas à faire part de son mécontentement lorsqu'il n'approuve pas quelque chose. En témoigne son récent coup de gueule à l'encontre du maire de Beaucaire, auquel il a adressé une lettre particulièrement salée pour lui renvoyer la médaille dont il avait été décoré en 2011.

Le célèbre réalisateur du Fabuleux destin d'Amélie Poulain, qui avait été couronné par la commune il y a deux ans d'une médaille d'honneur pour l'ensemble de sa carrière, a découvert il y a peu que la ville de Beaucaire organisait chaque année des spectacles de corrida. Fervent adversaire de la tradition tauromachique, Jean-Pierre Jeunet n'a pas tardé à faire envoyer un courrier assassin à Jacques Bourbousson, le maire de la commune l'ayant médaillé en 2011, visiblement bien décidé à lui faire connaître le fond de sa pensée sur le sujet. 

Le cinéaste s'y insurge notamment d'avoir appris que la ville de Beaucaire et son maire étaient "fortement investis dans ce spectacle qui consiste à torturer et mettre à mort des animaux pour le plaisir de spectateurs qui ont probablement le malheur, étant jeunes, d'avoir été bercés trop près du mur". Celui-ci va même plus loin, invitant Jacques Bourbousson à "se carrer la médaille où pense", assurant par ailleurs que "cette violence verbale n'atteindra pas le millième de celle des spectacles de corrida". 

Nos confrères du Midi Libre rapporte que le maire de Beaucaire leur a effectivement confirmé avoir reçu la médaille de Jean-Pierre Jeunet, tout en précisant qu'il comptait bien "continuer à faire vivre les traditions tauromachiques locales". 

Crédit photo : Abaca

 
0 commentaire - Jean-Pierre Jeunet : "Carrez-vous votre médaille où je pense !"
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]