Jean-Paul Belmondo : sa relation houleuse avec Ursula Andress

Jean-Paul Belmondo : sa relation houleuse avec Ursula Andress©REPORTERS ASSOCIES/Gamma-Rapho, Getty Images
A lire aussi

Marine de Guilhermier, publié le 8 décembre

À la fin des années 60, le légendaire Jean-Paul Belmondo a vécu une histoire d'amour avec la toute première James Bond Girl, Ursula Andress. Une relation passionnelle qui a mené à quelques disputes mémorables dont Bebel se souvient encore.

Invité de la matinale d'Europe1, pour la promotion de son autobiographie "Mille vies valent mieux qu'une", Jean-Paul Belmondo est revenu sur sa relation avec l'actrice Ursula Andress, rencontrée sur le tournage de la comédie d'aventure "Les Tribulations d'un Chinois en Chine". Une histoire qui a duré six ans et qui n'a pas toujours été de tout repos.

L'interprète de Pierrot le fou a ainsi raconté une anecdote animée de leur vie à deux. Un soir, alors qu'il avait consommé un peu trop d'alcool, sa compagne décide de ne pas lui ouvrir la porte de chez eux... "Je suis rentré, il était très tard. J'ai décidé de prendre l'échelle pour monter par la fenêtre. J'allais frapper quand la fenêtre s'est ouverte. C'était Ursula qui hurlait 'Tu n'as pas honte'. Elle a alors balancé l'échelle et moi avec. J'allais casser les vitres pour rentrer mais elle m'a jeté une boule de plomb. J'ai dit 'on arrête'", se souvient l'acteur. Si le geste d'Andress peut paraître violent, son amant ne lui en a pas tenu rigueur longtemps puisqu'il confie s'être réconcilié avec elle peu après.

Pas de retour au cinéma prévu

Au cours de l'entretien, Jean-Paul Belmondo a aussi évoqué sa carrière, lui qui n'a plus tourné de film depuis 2008 et "Un homme et son chien" de Francis Huster, qui reste pour l'instant son seul long-métrage post-AVC. Quant à un éventuel retour sur les plateaux de cinéma, le comédien explique : "J'ai envie parfois et parfois non. Je ferai bien l'acteur mais je pense à comment on ferait. Il faudrait un accident, un rôle de malade. Alors j'aime mieux rester chez moi."

De plus, à 83 ans, Belmondo affirme ne pas avoir de regret et vivre sa vie sereinement. "Je n'ai pas peur de la fin, j'ai eu une très belle vie, formidable. J'ai commis quelques péchés, un peu beaucoup", assure-t-il. Puis d'ajouter : "Mais j'aimerais que l'on dise de moi que j'étais un bon acteur, que j'ai fait rire les copains, les gens aussi, c'est très bien."

 
0 commentaire - Jean-Paul Belmondo : sa relation houleuse avec Ursula Andress
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]