Jean-Paul Belmondo "dévasté" par la mort de Jean Rochefort

Jean-Paul Belmondo "dévasté" par la mort de Jean Rochefort©Marechal Aurore, Abaca
A lire aussi

Jessica Rat, publié le 11 octobre

Les deux acteurs incontournables du cinéma français s'étaient rencontrés au début des années 1950, alors qu'ils n'étaient encore que novices. Dans les colonnes du dernier numéro de Paris Match, Bébel se souvient de son vieil ami de "la bande du Conservatoire".

Ils étaient sept. Avec Jean-Pierre Marielle, Claude Rich, Bruno Cremer, Pierre Vernier et Michel Beaune, Jean-Paul Belmondo et Jean Rochefort se démarquaient déjà au Conservatoire national d'art dramatique. "Nous avions entre 20 et 23 ans, totalement inconnus mais unis par une volonté farouche de devenir acteurs", se remémore Bébel auprès de Paris Match. Et d'ajouter : "Jean, comme les autres, a travaillé comme un fou pendant ces trois années. Il avait une volonté farouche de gagner sa place dans le répertoire, un acharnement à bosser ses textes." "Dévasté" par la mort de ce dernier, décédé dans la nuit du 8 au 9 octobre 2017, l'acteur de 84 ans célèbre une amitié qui a ainsi traversé six décennies, sans "jamais une ombre au tableau". "Quel beau cadeau nous a donné la vie ! Nous étions heureux ensemble, même dans nos silences", s'émeut-il.

Réunis trois fois au cinéma

Si Jean-Paul Belmondo a connu la gloire le premier, avec "À bout de souffle", ils n'ont pas tardé à profiter tous les deux de la notoriété, réunis sur le grand écran par Philippe de Broca dans "Cartouche" en 1962. Les deux amis se retrouveront trois ans plus tard, sous la houlette du même réalisateur dans "Les Tribulations d'un Chinois en Chine", puis en 1973 avec "L'Héritier" de Philippe Labro.

Jean-Paul Belmondo a redouté la disparition de Jean Rochefort "chaque jour depuis son troisième coma, à l'hôpital Saint-Joseph". De la bande du Conservatoire, ils ne sont aujourd'hui plus que trois. Bientôt la fin d'un grand chapitre du cinéma français.

 
5 commentaires - Jean-Paul Belmondo "dévasté" par la mort de Jean Rochefort
  • avatar
    yannicko -

    Depuis un certain temps nous perdons nos grands acteurs, M. Rochefort, MMe Darrieux et tous les autres, maintenant nous n'en avons plus beaucoup et ils ne jouent plus vu leur grand age.
    Je comprends MR Belmondo car il reste un des grands après plus personne.
    Ceux de maintenant sont ridicules et idiots pour étre polie, je ne regarde plus la télé, je vais me coucher je gagne du temps de sommeil.
    A nos anciens amitiés à tous, Catherine

  • avatar
    frandiv75 -

    que c'est triste, encore un grand comédien qui nous quitte.............

  • avatar
    lebar -

    Ils sont tous "dévastés" d'après vous.. Dévasté, c'est le mot à la mode. Comme "potentiel". On entend même des journalistes de la télé (beaucoup d'incultes sur le service public) dire : "Il peut potentiellement être dangereux" ! Bande de ringards !

  • avatar
    kikibibi -

    ils sont tous si jeunes ces "vieux gamins" facétieux et drôles à coté des minables dégénérés que nous pondu le 21ème siècle!

  • avatar
    Lilith46 -

    Quel con ! Comme si ns étions des immortels ....On va tous y passé . Et comme disait Coluche :"Si on ne voulait pas mourir , y'avait qu'a pas naître "!

    avatar
    Alcoforado -

    Sur le plan de la connerie c'est vous qui gagnez la Palme.

    avatar
    kikibibi -

    salaud vous méritez de crever la gueule ouverte

    avatar
    Pierre2b -

    Votre commentaire reflète bien le degré de votre connerie

    avatar
    france111 -

    bouclez-là et apprenez votre grammaire........... mais ça c'est peine perdue

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]