James Bond : pourquoi Quantum of Solace est-il raté ?

James Bond : pourquoi Quantum of Solace est-il raté ?©Sony Pictures Releasing France, DR
A lire aussi

Marine de Guilhermier, publié le 4 octobre

Sorti en 2008, le deuxième film James Bond avec Daniel Craig dans le costume de l'espion, "Quantum of Solace", est loin d'avoir la réputation d'un "Casino Royale" ou d'un "Skyfall". La raison : son scénario souvent considéré comme bâclé. Le réalisateur s'en est récemment expliqué.

En pleine promotion de son nouveau long-métrage, "All I see is you", Marc Forster est revenu pour Collider sur la production chaotique de son opus bondien. En 2008, l'industrie audiovisuelle américaine est frappée de plein fouet par une grève des scénaristes alors même que le tournage de "Quantum of Solace" doit commencer.

Pas de scénario mais beaucoup d'action

Le cinéaste se souvient : "C'était délicat, parce que le scénario n'était pas terminé... À ce moment-là, je voulais me retirer du projet. (...) Mais tout le monde m'a dit 'Non, on a besoin de faire le film, la grève sera bientôt terminée, alors tu peux commencer à tourner ce qui est écrit et on terminera l'écriture après'".

Malheureusement, la grève a continué plus longtemps que prévu et Forster a dû trouver une solution de repli. Il explique : "Je me suis dit '(...) je vais essayer de faire une sorte de revenge movie des années 70, porté par l'action, avec un montage très sec pour dissimuler qu'il y a beaucoup d'action et pas beaucoup de scénario. Afin de maquiller la chose'".

Un combo vivement critiqué

Finalement, c'est justement pour son montage abrupt et son scénario trop prévisible que le film a été durement jugé. Comme quoi, rendre hommage au cinéma des années 70 n'est pas toujours payant ! D'autre part, passer après "Casino Royale" n'était pas une mince affaire. Le metteur en scène confie : "C'était assez dingue parce qu'on se retrouve avec une pression indescriptible, particulièrement quand on réalise un James Bond et encore plus quand celui-ci arrive après 'Casino Royale', qui est le meilleur livre écrit par Ian Fleming, et à mon sens le meilleur film de la saga depuis longtemps. (...) Et vous vous retrouvez avec une suite, qui a un scénario incomplet, ne se base pas sur un livre, et vous devez assurer".

Cependant, malgré une post-production toute aussi douloureuse, avec notamment un temps de montage très court, Marc Forster estime s'en être bien sorti : "Mais au final, je suis assez heureux du film et je dois dire que maintenant, huit ans après, il me semble que les gens l'aime de plus en plus".

 
0 commentaire - James Bond : pourquoi Quantum of Solace est-il raté ?
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]