Isabelle Adjani se souvient de son boycott à Cannes : "J'ai craqué"

Isabelle Adjani se souvient de son boycott à Cannes : "J'ai craqué"©Marechal Aurore, Abaca
A lire aussi

Marine de Guilhermier, publié le 11 mai

Dans les colonnes de Paris Match, Isabelle Adjani est revenue sur la 36e édition du Festival de Cannes où les photographes avaient boycotté sa montée des marches. Un douloureux souvenir.

L'un des plus gros scandales survenus sur la Croisette reste celui du boycott d'Isabelle Adjani en 1983. Cette année-là, l'artiste s'attire les foudres des photographes qui décident de ne pas couvrir son passage sur le tapis rouge en amont de la projection de son film "L'été meurtrier". Ils déposent alors leurs appareils et tournent le dos au Palais des Festivals. La raison officielle : la comédienne avait refusé de se rendre au traditionnel photocall du long-métrage, pour protester contre l'intrusion des paparazzi dans sa vie privée.

La version de la star

Mais selon Adjani, c'est en réalité pour une toute autre raison que les photographes l'ont boycottée. Elle explique en effet que depuis l'inauguration du nouveau Palais, ces derniers n'avaient plus le droit d'y rentrer. "Ils étaient vraiment mécontents, et j'ai servi leur cause à mon insu. Quand ils ont décidé de faire cette petite grève en déposant devant moi leurs appareils photo, c'était un coup d'éclat provoqué pour faire valoir leurs revendications, en misant sur l'otage parfaite, celle qui a toujours fui les paparazzi", affirme-t-elle.

Puis de confier : "Ce soir-là, après la projection publique, je me suis quand même sentie en état de choc. Je suis rentrée dans ma chambre d'hôtel et j'ai craqué comme les petites filles injustement punies quand on les forçait à poser sur la photo de famille."

 
1 commentaire - Isabelle Adjani se souvient de son boycott à Cannes : "J'ai craqué"
  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]