Intouchables : l'équipe du film se mobilise !

Intouchables : l'équipe du film se mobilise !

Eric Toledano et Olivier Nakache

publié le 15 avril

L'équipe du film Intouchables, formée par les réalisateurs Eric Toledano et Olivier Nakache, se joint à Philippe Pozzo di Borgo, qui inspira le film, et se mobilise pour la reconnaissance des victimes handicapées du nazisme et de Vichy. 

Le succès incroyable du film Intouchables résonne encore. Le 2 novembre 2011, les cinéastes Toledano et Nakache signaient l'adaptation cinématographique de la vie de Philippe Pozzo di Borgo, avec Omar Sy et François Cluzet, et récoltaient une multitude de prix, dont le César du Meilleur film.

Aujourd'hui, l'équipe se mobilise sur change.org et demande la reconnaissance des victimes silencieuses et handicapées du nazisme mais aussi du régime de Vichy. Dans la vidéo publiée sur le Net, les chiffres parlent de "400 000 femmes 'déficientes' furent stérilisées" et de "275 000 handicapés furent assassinés". 

Philippe Pozzo di Borgo explique : "Dans mon esprit, les tétraplégiques, comme tous les fragiles et tous les différents sont des Intouchables et quelques fois dans l’histoire, on a oublié qu’il ne fallait pas y toucher". Olivier Nakache renchérit : "J'ai découvert que sous le régime de Vichy on a laissé mourir des gens dans des hôpitaux psychiatriques parce qu'ils étaient défaillants ou dits anormaux dans une société dite normale". Enfin, Toledano ajoute : "Je pense qu'une société qui prend soin des gens les plus fragiles est une société qui va bien, et je pense que quand elle va mal c'est eux qu'elle attaque en premier, et je voudrais que chacun s'en rappelle".

En effet, on l'oublie souvent mais, sous le régime totalitaire nazi, l’eugénisme fut pratiqué contre les juifs, mais aussi contre les handicapés, les homosexuels, les tziganes, les personnes de couleurs et les enfants métis. De même, "50 000 personnes internées dans les hôpitaux psychiatriques français, sous le régime de Vichy, sont mortes par abandon, absence de soin, sous-alimentation et autres maltraitances", explique change.org. 

Ainsi, à l'heure où va s’ouvrir un site commémoratif en Allemagne, la pétition de Charles Gadou, professeur à l'Université Lumière Lyon 2, a d'ores et déjà récolté plus de 43 000 signatures et demande au président de la République la création d'un mémorial pour ces victimes.

Crédit Photo : ABACA

 
0 commentaire - Intouchables : l'équipe du film se mobilise !
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]