Inside Llewyn Davis : Retour sur le Grand Prix cannois 2013

Inside Llewyn Davis : Retour sur le Grand Prix cannois 2013

Inside Llewyn Davis

A lire aussi

publié le 5 novembre

Lauréat du Grand Prix en mai dernier à Cannes, Inside Llewyn Davis n'a pas manqué de faire sensation sur la Croisette. Comme toujours, chaque nouvelle sortie d'un film des frères Coen est un évènement à part entière et ce nouveau cru semble avoir tout particulièrement séduit la presse.

Le tandem de réalisateurs nous plonge cette fois-ci dans le Greenwich Village de 1961 et nous fait découvrir la jeune scène musicale folk alors en plein boom, à travers le parcours de Llewyn Davis, un chanteur qui enchaîne les galères. Largement inspiré par la vie de Dave Van Ronk, le personnage de Llewyn Davis oscille entre sa passion pour la musique qui le conduit à croiser Coleman Hawkins, Monk ou Coltrane et sa vie de SDF.

Porté par Oscar Isaac , Carey Mulligan , Justin Timberlake , John Goodman ou encore Garrett Hedlund , "Inside Llewyn Davis est une sorte d'odyssée", comme le confie volontiers Ethan Coen au Monde. Il précise toutefois : "Mais, cette fois, le héros n'aboutit nulle part". "Nos films sont des collages. Cormac McCarthy disait : 'Les livres sont faits d'autres livres'", explique de son côté Joel Coen au quotidien. 

Palme d'or pour Barton Fink en 1991, Prix de la mise en scène pour Fargo (1996) et The Barber, l'homme qui n'était pas là (2001) mais aussi Oscars du meilleur film et du meilleur réalisateur pour No Country for Old Men en 2008, les frères Coen n'ont plus rien à prouver mais parviennent pourtant sans cesse à surprendre. Avec Inside Llewyn Davis, ils nous dresse le portrait d'un nouveau looser en humour et en musique. Oscar Isaac, qui interprète les chansons du film lui-même, crève l'écran et révèle ici une nouvelle facette de son talent face à un Justin Timberlake plus à l'aise que jamais. Nostalgique, drôle et émouvant, Inside Llewyn Davis est sans conteste l'un des meilleurs films de la semaine. À ne pas rater donc.

 

 
0 commentaire - Inside Llewyn Davis : Retour sur le Grand Prix cannois 2013
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]