Harry Potter : le Renseignement britannique aurait aidé à éviter les fuites !

Harry Potter : le Renseignement britannique aurait aidé à éviter les fuites !©Warner Bros. France, DR
A lire aussi

Marine de Guilhermier, publié le 14 avril

Si l'engouement pour l'univers d'Harry Potter s'est un peu calmé ces dernières années après la fin de la saga littéraire tout d'abord, puis sur grand écran, le phénomène a atteint son apogée dans les années 2000. Dans le monde entier, les très nombreux fans attendaient religieusement la sortie de chaque livre de J.K. Rowling ainsi que son adaptation cinématographique.

En 2005, c'est le sixième tome des aventures du jeune sorcier (Harry Potter et le Prince de Sang-Mêlé) qui doit sortir en librairie. Mais avant cela, il s'est passé quelque chose d'extraordinaire : les services secrets britanniques ont collaboré avec la maison d'édition Bloomsbury pour éviter une fuite du roman. C'est Nigel Newton, fondateur de Bloomsbury et éditeur de la saga, qui a raconté l'anecdote lors d'une interview pour la radio australienne ABC. Il aurait reçu un appel d'un agent du GCHQ (Government Communications Headquarters) qui avait repéré une version du livre publiée en avance sur Internet. Newton lui a alors demandé de lire une page de ce roman à une éditrice qui a affirmé qu'il s'agissait d'un faux ! C'était donc finalement une fausse alerte, mais quand bien-même, le fait que les services de renseignement aient contacté l'éditeur montre qu'ils étaient aux aguets concernant les romans de Rowling.

Durant l'interview, Nigel Newton explique d'ailleurs que toutes les sorties de livres Harry Potter étaient entourées de grandes précautions pour ne pas que des informations concernant l'intrigue ne soient divulguées avant la publication. Par exemple, il rencontrait l'agent de l'auteur dans des pubs où ils échangeaient des banalités à l'oral tout en s'échangeant discrètement un sac qui contenait le dernier manuscrit en date ! Des mesures de sécurité loin d'être inutiles quand on sait qu'un journaliste du Sun avait essayé de soudoyer des employés du lieu où étaient imprimés les romans pour recevoir un exemplaire en avance ou que des gens fouillaient les poubelles devant chez J.K. Rowling afin de recueillir le moindre indice sur les livres.

 
0 commentaire - Harry Potter : le Renseignement britannique aurait aidé à éviter les fuites !
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]