Halloween dans les salles : Quand le cinéma cède aux fantômes

Halloween dans les salles : Quand le cinéma cède aux fantômes

L'Étrange Noël de M. Jack (1994)

A lire aussi

publié le 31 octobre

L'arrivée d'un film de Tim Burton pour Halloween semble couler de source. Remake de son court-métrage de jeunesse lui-même librement adapté de Frankenstein, Frankenweenie explore l'idée de ramener à la vie un chien avec son lot de conséquences étonnantes. L'occasion de revenir sur les films qui embrassent les mythes de Halloween.

Impossible de passer à côté du film culte de John Carpenter. Halloween (1978) raconte l'odyssée morbide d'un déséquilibré dans un quartier pendant la nuit des masques, premier opus d'une franchise colossale composée de suites, reboot et remakes. Forcément moins culte, la comédie Hocus Pocus (1993) lance des adolescents sur la pistes de trois affreuses sorcières qui reviennent pour Halloween. L'occasion de découvrir Sarah Jessica Parker sur un balai.

Mais sans surprise, la perle du film halloweenien est L'Étrange Noël de M. Jack (1994). Réalisé par Henry Selick et produit par Tim Burton, ce conte morbide et mélancolique sur un squelette qui rêve de fêter Noël reste un classique indétrônable, en partie grâce à l'animation image par image qui offre une atmosphère poétique.

 
0 commentaire - Halloween dans les salles : Quand le cinéma cède aux fantômes
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]