Guillaume Canet s'est "laissé submerger par sa propre violence" dans Mon Garçon

Guillaume Canet s'est "laissé submerger par sa propre violence" dans Mon Garçon©Nord-Ouest Films, DR
A lire aussi

Clement Caillive, publié le 11 septembre

Prochainement à l'affiche du thriller poignant "Mon garçon", qui sortira le 20 septembre 2017, l'acteur s'est livré à quelques confidences sur le personnage qu'il incarne à l'écran.

Guillaume Canet se transforme en papa bouleversant pour "Mon Garçon" ! À 44 ans, le comédien continue de prendre des risques en interprétant des personnages complexes à l'instar du père de famille prêt à tout pour retrouver son fils disparu, qu'il incarne dans ce thriller. Afin de se mettre dans la peau de son personnage, le mari de Marion Cotillard ne savait d'ailleurs presque rien du scénario et devait en quelque sorte improviser. "Moi je n'avais rien le droit de savoir, je ne parlais à personne, j'étais dans un hôtel à part du reste l'équipe", a expliqué l'acteur des "Petits mouchoirs" dans un teaser en juin dernier, avant d'ajouter : "En tant qu'acteur, je n'ai jamais ressenti cela."

Des sensations extrêmes

Récemment interviewé par le magazine Télé 7 Jours, Guillaume Canet a révélé avoir "vécu une expérience rare" et être "rentré lessivé" du tournage du long-métrage dirigé par Christian Carion. "J'ai été obligé de tout puiser en moi petit à petit", a-t-il avoué, avant de poursuivre : "Lors de certaines scènes, je me suis totalement laissé submerger par l'émotion, et parfois aussi, par ma propre violence."

L'acteur français, pas peu fier de ce long-métrage, s'est investi corps et âme dans ce projet. "Il n'y a rien de plus chiant qu'un tournage qui dure des semaines et des semaines (...) Je préfère bosser comme un dingue jour et nuit et y aller à fond", a-t-il ainsi confié.

 
0 commentaire - Guillaume Canet s'est "laissé submerger par sa propre violence" dans Mon Garçon
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]