Gold : Le western allemand qui revisite le genre

Gold : Le western allemand qui revisite le genre

Gold

A lire aussi

publié le 21 juillet

Après le succès critique appuyé dont a bénéficié Barbara – le précédent film qu’il avait produit – Michael Weber revient avec Gold , un drame sensible qui suit le parcours des premières communautés d’immigrés allemands au cœur des terres encore sauvages de l’Ouest canadien. Confiant la réalisation à Thomas Arslan (Ferien, Chronique d’un été ), Weber n’en oublie pas de refaire appel à Nina Hoss pour le rôle principal d’Emily Meyer.

Sélectionné en compétition officielle de la 63e Berlinale, Gold se fait le reflet du nouveau visage du cinéma allemand. Dressant un pont entre création originale et hommage au cinéma américain, Thomas Arslan peint le portrait d’une génération faisant route dans l’inconnu.

Alors que la ruée vers l’or occupe tous les esprits, une femme décide de se joindre à un groupe de chercheurs d’or pour tenter, elle aussi, de faire fortune. En plus du voyage périlleux qui s’annonce, cette association qui va à l’encontre des conventions va aussi lui mettre des bâtons dans les roues.

Gold est film aux décors dépouillés, qui sublime la beauté des grands espaces tout en restant au plus près des personnages. Vous pourrez le découvrir au cinéma dès le 24 juillet prochain.

 
0 commentaire - Gold : Le western allemand qui revisite le genre
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]