Gérard Jugnot de retour derrière la caméra

Gérard Jugnot de retour derrière la caméra©Bernard Patrick, Abaca
A lire aussi

Marine de Guilhermier, publié le 2 septembre

Gérard Jugnot réalisateur, 11ème ! L'ex-membre du Splendid repasse derrière la caméra pour réaliser "Drôles d'oiseaux". Il tiendra également le premier rôle du film et y donnera la réplique à Isabelle Mergault et Bernard Le Coq.

Selon le Film Français, Gérard Jugnot est, depuis ce lundi, en tournage de son onzième long-métrage en tant que réalisateur. Intitulé "Drôles d'oiseaux", le film raconte l'histoire de Loïc Le Tallec, un ancien pilote de rallye ayant rencontré le succès dans les années 1980. Aujourd'hui la soixantaine, il est désormais vendeur de voitures. Sa vie est changée à tout jamais quand son fils adolescent décède dans un accident de la route. Dévasté, il apprend que le jeune homme a fait don de son coeur. Il décide alors de retrouver la personne ayant reçu ce cadeau. La rencontre va s'avérer explosive.

Un quatuor de scénaristes

Jugnot a lui-même signé le scénario du long-métrage avec l'aide de Thibault Vanhulle, Guy Laurent ("Qu'est-ce qu'on a fait au Bon Dieu ?") et Romain Protat ("Adopte un veuf", "Comme des frères"). Les prises de vue ont débuté en Île de France puis se délocaliseront dans le Var avant de continuer en Bretagne. À la production on retrouve deux filiales du groupe UGC, qui distribuera le film, Les Films du 24 et Les Films du Premier. En plus de Gérard Jugnot, la distribution sera composée d'Isabelle Mergault, Bernard Le Coq, François Deblock, Gaïa Weiss, Jérémy Lopez, Marie Bunel et Hubert Saint Macary.

Une pause de presque dix ans

Si l'interprète de Bernard dans "Les Bronzés" n'a jamais déserté les écrans de cinéma, il n'avait plus mis en scène depuis "Rose & Noir", sorti en 2009. Le film n'avait pas séduit la critique, contrairement à ses productions du début des années 2000 comme "Meilleur Espoir Féminin" avec Bérénice Bejo ou "Monsieur Batignole".

On ne sait pas encore si "Drôles d'oiseaux" sera traité de manière humoristique, comme beaucoup des films de Jugnot, ou si le ton sera plus dramatique. La date de sortie du long-métrage n'est pas non plus connue.

 
5 commentaires - Gérard Jugnot de retour derrière la caméra
  • avatar
    lepillot -

    (Pierre1)quand on veux donner des conseils aux autres , avant il faut aller à l'école !

    avatar
    Fifi13 -

    Avis partagé lepillot.

  • avatar
    POSEIDON33 -

    C'EST BIEN DOMMAGE !!!!!
    vue son comportement inadmissible sur l'ile de Moorea ( Polynésie ), il aurait dû se retirer tout simplement, les polynésiens ne sont pas des animaux, il ne peut se permettre de bloquer une ile ses habitants, mais surtout de les traiter comme des bêtes ou des esclaves. ceci en 1994, une honte pour la France. Un raciste, raciste des français !

    avatar
    Fifi13 -

    Je ne connais pas cette histoire en 1994, pouvez-vous nous expliquer ?

  • avatar
    hymo -

    Il y a longtemps qu`il ne fait plus rien de bon le Jugnot , rien que du commercial bien niais et sans relief

    avatar
    levieu -

    ET TOI TU FAIT QUOI RSA SANS DOUTE POUR ÉCRIRE DES CONNERIES PAREILLES

  • avatar
    Toussapourien -

    Ses prochains films :
    1) " Seul sur la banquise " (en cinémascope et couleur )
    2) " 20 ans sous cloche, ou la vie d'un camembert "
    3) " La traversée du Mont Blanc à la nage "
    4) " La barbe, si ça ne sauve pas la face, ça en cache une partie "

  • avatar
    renejosephmax -

    pour moi c est un pauvre type faire un film le père noël est une ordure c est détruire tout se que nos enfants on de plus sacré dans leurs enfance et tout les medias on oublier que eux aussi ont vécu cette croyance

    avatar
    pierre1 -

    Si des enfants liraient votre commentaire, jamais ils n'apprendront à écrire correctement le français.
    Que de fautes de français.

    avatar
    Fifi13 -

    Renejo "pas touche" à ce film avec lequel on s'est marrés entre potes pendant notre jeunesse, et avec lequel on se marre même maintenant ! Ce n'est pas un film pour les tous jeunes enfants donc à la base ils n'ont pas à le regarder.
    Je suis fan de Jugnot et de toute l'équipe qui composait le Splendid.

    avatar
    Fifi13 -

    Dans le feu de l'action j'ai oublié de dire bonjour à Laure....

    avatar
    Fifi13 -

    Bisou Laure j'espère à ce soir, bonne journée.

    avatar
    pierre1 -

    LAURE25 il faut consulter le Bescherelle.

    avatar
    Fifi13 -

    pierre1 vous chipotez. De toute façon votre phrase est lourde, peut être qu'en disant "si des enfants lisent" ça simplifie tout !

    avatar
    Fifi13 -

    pierre1 après vérification, vous avez tort de dire à Laure de consulter le Bescherelle ! Je ne vais pas vous expliquer ici ça serait trop long . Révisez vos propositions subordonnées et la concordance des temps avant de donner des leçons aux autres. Point positif : vous m'avez donné l'envie de me replonger aussi dans mes vieux, très vieux livres (à l'époque on avait le Bled...) et pour cela je vous remercie.

    avatar
    Fifi13 -

    Cestbeaulavie maintenant que vous le dites c'est fort possible et dans ce cas on n'a rien compris du tout.
    Cependant, je n'arrive pas à expliquer le fait qu'il conseille à Laure de consulter le bescherelle.

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]