Fruitvale Station : Le film coup-de-poing du cinéma indépendant US

Fruitvale Station : Le film coup-de-poing du cinéma indépendant US

Fruitvale Station

A lire aussi

publié le 15 juillet

Unanimement salué par la critique à Sundance , où il a reçu le Grand Prix du Jury, puis au 66e Festival de Cannes , où il décroche le Prix de l’Avenir Un Certain Regard, Fruitvale Station poursuit son parcours sous les meilleurs auspices en enchantant le box-office américain pour sa première semaine d’exploitation. Alors que sa date de sortie française est seulement annoncée pour janvier 2014, il faudra se monter patients pour découvrir cette pépite chez nous.

Inspirée de faits réels, l’intrigue suit la dernière journée d’Oscar Grant (Michael B. Jordan ), jeune afro-américain sans histoire, qui va se trouver au cœur d’une tragédie sur fond de crime racial.

Fruitvale Station  est la première réalisation de Ryan Coogler , un ancien étudiant en cinéma qui fait déjà figure de prodige à Hollywood. Porté par un casting talentueux et sincère, le film réuni des acteurs débutants et confirmés, comme Octavia Spencer , oscarisée pour son rôle de Minny Jackson dansLa Couleur des sentiments .

Si Fruitvale Station  signe un bon démarrage, le film semble également trouver un écho involontaire dans l’actualité liée à Trayvon Martin.

À l’heure où les États-Unis peinent à établir un équilibre identitaire pérenne, Fruitvale Station ne peut laisser les spectateurs indifférents.

 
0 commentaire - Fruitvale Station : Le film coup-de-poing du cinéma indépendant US
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]