François Ozon rend hommage à Danielle Darrieux

François Ozon rend hommage à Danielle Darrieux©JLPPA, BestImage
A lire aussi

Marine de Guilhermier, publié le 20 octobre

Le monde du cinéma français est en deuil depuis l'annonce de la disparition de l'une de ses doyennes. François Ozon, qui avait dirigé Danielle Darrieux dans "8 femmes", a tenu à lui rendre un dernier hommage à travers une auto-interview relayée par le site de Première.

Ce mardi 17 octobre 2017, l'actrice de "Madame de..." s'est éteinte à son domicile, à l'âge de 100 ans. Et bien qu'il soit actuellement en Russie pour promouvoir son dernier film "L'Amant double", sorti en France en mai dernier, celui qui l'avait mise en scène dans "8 femmes" est revenu sur sa relation avec l'actrice. François Ozon assure ainsi garder "un souvenir joyeux et complice" de leur collaboration. Et de se souvenir : "Elle regardait avec amusement et un tendre détachement les angoisses et caprices de chacune. Dès qu'il y avait des tensions, je me rendais dans sa loge et elle me consolait en me rassurant : 'Si tu m'avais connue à leurs âges j'étais bien pire qu'elles sept réunies.'"

Un jeu d'actrice qui tient du génie

S'il avoue volontiers que les longs-métrages de Danielle Darrieux qui l'ont marqué sont surtout ceux "d'Ophuls et de Demy, qui l'ont aimée et comprise mieux que personne", le réalisateur évoque aussi l'un des sketchs du film "Le diable et les dix commandements" dans lequel elle apprend à un Alain Delon adopté qu'elle est sa mère biologique.

"Sa manière de jouer et de suspendre cet instant est magnifique, Danielle est à la fois drôle, cruelle, pathétique et frivole. Et c'est cette capacité à exprimer autant de sentiments en quelques secondes qui révèle à mes yeux la modernité et le génie de son jeu d'actrice", déclare François Ozon.

 
0 commentaire - François Ozon rend hommage à Danielle Darrieux
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]