Focus sur... Né quelque part, premier film touchant de Mohamed Hamidi

Focus sur... Né quelque part, premier film touchant de Mohamed Hamidi

Né quelque part

A lire aussi

publié le 21 juin

Pour son premier long-métrage, Mohamed Hamidi s'inspire de son expérience personnelle comme point de départ de son histoire. Né quelque part suit ainsi le parcours de Farid, un jeune Français de 26 ans, devant aller en Algérie pour sauver la maison de son père. Découvrant ce pays où il n'a jamais mis les pieds, il tombe sous le charme d'une galerie de personnages étonnants dont l'humour et la simplicité vont profondément le toucher. Parmi eux, son cousin, un jeune homme vif et débrouillard qui nourrit le rêve de pouvoir rejoindre la France...

Présenté hors-compétition à Cannes, Né quelque part est porté par Jamel Debbouze mais aussi et surtout par le jeune Tewfik Jallab , quasi inconnu du grand public et pourtant véritable révélation du film. S'intéressant à l'histoire de l'immigration algérienne sans pour autant s'enfermer dans les clichés, le cinéaste dresse un portrait sensible et plein d'humour d'une jeunesse en quête d'identité. 

"L'arme numéro un de Hamidi [...], c'est l'humour, dont il maîtrise toutes les formes [...]. Cela lui permet d'évoquer, avec pudeur et élégance, les problèmes d'un pays en proie au pessimisme", souligne notamment Première. Né quelque part est actuellement en salles.

 
0 commentaire - Focus sur... Né quelque part, premier film touchant de Mohamed Hamidi
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]