Festival Lumière : Tarantino rend hommage à Belmondo

Festival Lumière : Tarantino rend hommage à Belmondo

Quentin Tarantino

A lire aussi

publié le 15 octobre

Alors que la 5è édition du Festival Lumière s'ouvrait ce lundi 14 octobre à Lyon, Quentin Tarantino , invité d'honneur cette année, a rendu un bel hommage à Jean-Paul Belmondo , qui fait quant à lui l'objet d'une rétrospective.

"Au début d'À Bout de Souffle de Jean-Luc Godard, on voit un jeune acteur devant une affiche de cinéma, qui rêve de devenir un jour Humphrey Bogart. Durant les vingt années suivantes, on a tous espéré devenir un jour Jean-Paul Belmondo", déclare ainsi le réalisateur de Django Unchained dans son discours d'ouverture. "Les films de la Nouvelle Vague, les films d'action, les films policiers [...], Belmondo les a tous faits. Avant que Jackie Chan ne fasse ses propres cascades, Belmondo faisait les siennes. Belmondo, ce n'est pas seulement le nom d'une star de cinéma, ce n'est pas seulement le nom d'un homme, c'est un verbe, qui représente la vitalité, le charisme, une force de l'esprit. Cela représente la 'supercoolitude'. Voilà ce que veut dire Belmondo ! Voici le roi !", s'est-il ensuite exclamé avec ferveur.

Largement ovationné, l'acteur n'a pas caché son émotion et a aussitôt tenu à remercier les spectateurs venus l'applaudir : "Je voudrais remercier tout le monde après un hommage pareil, c'est formidable. Merci pour le public". La soirée s'est poursuivie sur la projection d'Un Singe en Hiver , un classique d'Henri Verneuil porté par Jean-Paul Belmondo et Jean Gabin . Enfin, les spectateurs présents ont eu l'agréable surprise d'accueillir Thierry Frémaux, directeur de l'Institut Lumière et organisateur du festival, venu offrir à chacun un morceau de pellicule "tronqué et et non projetable" d'une copie d'À Bout de Souffle. C'est ce qui s'appelle une première soirée réussie.

 
0 commentaire - Festival Lumière : Tarantino rend hommage à Belmondo
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]