En plein tournage, la police lui tire dessus

En plein tournage, la police lui tire dessus©dpmike, iStock
A lire aussi

Jessica Rat, publié le 9 octobre

Un acteur a frôlé la mort alors qu'il tournait une scène de braquage. Trop vraie aux yeux des forces de l'ordre.

La scène se passe à Crawfordsville, dans l'Indiana. Un film à petit budget dénommé "10 to fire" est en train d'être tourné dans une brasserie, mardi 26 septembre 2017. L'acteur, un illustre inconnu du nom de Jim Duff, est encagoulé et tient un pistolet factice dans les mains pour les besoins d'une séquence de braquage. De quoi faire croire à un vrai hold-up... Le jeu a en tout cas dupé un riverain, qui a jugé bon de composer le fameux "911". Et les agents déplacés sur les lieux, aussi, y ont cru. En témoigne une vidéo du Département de la police de Crawfordsville, relayée par les médias américains : lorsque le comédien sort de l'établissement, dans le feu de l'action, il se fait tirer dessus. Pour de vrai.

Une balle pas passée loin

Croyant en effet à un vrai braquage, un agent de police crie tout d'abord : "Lâche le flingue !" Or, surpris, le suspect a un mauvais réflexe en l'agitant devant lui pour montrer qu'il s'agit d'un faux. Il a à peine le temps de dire : "On est en train de tourner un film", que le coup part. Heureusement, Jim Duff n'est pas touché. Il se colle ventre au mur, les mains en l'air, et répète : "On est en train de tourner un film." Suspicieux, les policiers l'arrêtent tout de même, mais Jim Duff sera finalement vite relâché.

Racontant cette histoire invraisemblable au Washington Post ce mercredi 4 octobre, l'acteur amateur se souvient d'un "grand courant d'air" lorsque la balle a filé près de sa tête. "Ils ne m'ont pas donné une chance", a-t-il par ailleurs déploré, vraisemblablement traumatisé.

 
0 commentaire - En plein tournage, la police lui tire dessus
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]