Disney : à quoi servent les personnages un peu bêtes ?

Disney : à quoi servent les personnages un peu bêtes ?©Disney, DR
A lire aussi

Marine de Guilhermier, publié le 4 décembre

Que serait un héros Disney sans un compagnon d'aventure ? Il est vrai que les personnages principaux des films d'animation ont souvent droit à un acolyte, généralement animal et surtout un peu stupide. Mais à quoi servent réellement ces personnages au quotient intellectuel limité ?

En plus des héros Vaiana et Maui, la nouvelle production du studio aux grandes oreilles, "Vaiana, la légende du bout du monde", nous introduit à Heihei, un coq complètement dénué d'intelligence. Pour percer le mystère de l'utilité de ce personnage qui adore picorer des galets et se jeter dans la mer alors qu'il ne sait pas nager, le Huffignton Post a fait appel à la psychothérapeute Geneviève Djenati, auteure de la "Psychanalyse des dessins-animés".

"Quand vous voyez Heihei faire des choses aberrantes et improbables dans une situation qui ne s'y prête pas, il vous donne envie de rire. C'est là son utilité", explique la psy. Et, en effet, le petit coq coloré ne manque pas de provoquer l'hilarité dans les salles. En somme, les petits compagnons idiots des héros permettent de faire diversion quand ces derniers sont dans des situations dangereuses. Leur stupidité étant le meilleur moyen pour détendre l'atmosphère. "Cela peut éviter que les enfants intériorisent certaines peur pendant le film", continue Geneviève Djenati.

Une évolution au fil des ans

Par le passé, c'était souvent les acolytes du vilain qui ne respiraient pas l'intelligence tels que les hyènes dans "Le Roi lion" ou Peine et Panique, les larbins gaffeurs d'Hadès dans "Hercule". Mais ils avaient la même fonction, de détourner les sentiments négatifs par le rire. Les compagnons des héroïnes comme Polochon et Sébastien dans "La petite sirène" ou Meeko et Flit dans "Pocahontas" étaient plutôt là pour les aider dans leurs aventures.

Si ces personnages sont bien plus mis en avant de nos jours − rappelez-vous de l'engouement suscité par Olaf, le bonhomme de neige un peu crétin de "La Reine des Neiges" −, leur rôle a aussi évolué.

Ainsi, la psychothérapeute assure : "Disney a toujours eu cette volonté de créer un exutoire à la peur. Il n'y a pas si longtemps, cela se manifestait par l'apparition de petits compagnons rassurants et mignons, prêts à remonter le moral du héros et par-là même celui du spectateur. Mais la société évolue et est davantage dans le mouvement, l'activité que dans la parole. Aujourd'hui ces petits compagnons sont toujours attachants, mais distraient les enfants en se mettant dans des situations improbables et désopilantes. C'est plus efficace que des paroles rassurantes."

 
0 commentaire - Disney : à quoi servent les personnages un peu bêtes ?
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]