Des réalisatrices défendent l'idée de quotas à Hollywood

Des réalisatrices défendent l'idée de quotas à Hollywood©Frederick M. Brown, Getty Images
A lire aussi

Jessica Rat, publié le 11 août

Sept réalisatrices du petit écran américain ont affirmé ne pas être contre l'instauration de quotas, regrettant les difficultés rencontrées par la gent féminine pour percer dans le milieu.

Ce mercredi 9 août 2017 s'est tenue à Los Angeles une conférence organisée par la chaîne FX et l'un de ses producteurs phare, Ryan Murphy, créateur de séries à succès comme "Nip/Tuck", "Glee" et "American Horror Story". Ce dernier est à l'origine d'un projet dénommé "Half", qui veut voir au moins la moitié des metteurs en scène embauchés sur ses feuilletons être de la gent féminine et/ou de minorité ethnique. C'est ainsi que sept réalisatrices ont été conviées, pour parler de leurs difficiles débuts sur le petit écran.

Un premier job difficile à obtenir

"Je n'arrivais pas à décrocher un épisode de télévision", a ainsi raconté selon Variety Maggie Kiley, à qui l'on disait : "Nous ne pouvons pas être votre premier." Et ce n'est pas faute d'avoir pourtant fait ses armes sur quelques courts-métrages et autres films indépendants... Même son de cloche chez ses consoeurs, qui sont donc toutes d'accord, bien qu'à contrecoeur, avec l'idée de Ryan Murphy d'instaurer des quotas dans le milieu. Meera Menon a notamment précisé que ceux-ci s'avèrent "nécessaires pour que les femmes puissent obtenir un premier emploi de réalisatrice mais aussi pour changer les mentalités", tel que le rapporte l'AFP.

Car, une fois qu'elles parviennent à se faire une place dans la petite lucarne, les femmes se retrouvent encore confrontées à un certain sexisme. "Oui, je peux faire des films d'action, oui je travaille avec du (faux) sang ou j'ai déjà filmé des cascades", s'est ainsi exaspérée Maggie Kiley.

 
0 commentaire - Des réalisatrices défendent l'idée de quotas à Hollywood
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]