Derek Cianfrance, cinéaste prodige ?

Derek Cianfrance, cinéaste prodige ?

Derek Cianfrance

A lire aussi

publié le 19 mars

Il suffit parfois d'un film pour comprendre que l'on a à faire à un cinéaste de talent. Derek Cianfrance fait partie de ces rares réalisateurs à avoir su imposer son nom dès ses débuts derrière la caméra.

En 1998, il signe son premier long-métrage, Brother Tied et se fait d'emblée remarquer comme l'un des jeunes cinéastes à suivre. Sélectionné à Sundance, le film est largement salué par la critique. Mais c'est en 2010 que le réalisateur accède à la notoriété internationale avec son second long-métrage, Blue Valentine . Présenté à Cannes dans la section Un Certain Regard, son drame intimiste sur les liens du couple emmené avec justesse par Michelle Williams et Ryan Gosling , confirme le talent de Cianfrance.

Le cinéaste revient cette semaine en salles avec The Place Beyond the Pines , pour lequel il retrouve Ryan Gosling et dirige pour la première fois Bradley Cooper . Il s'intéresse cette fois-ci aux relations père-fils à travers un récit étalé sur plus de quinze ans et semble déjà ne plus rien avoir à prouver. En trois films seulement, Derek Cianfrance a réussi à s'imposer comme l'un des cinéastes les plus talentueux de sa génération, capable d'explorer les sentiments de ses personnages comme peu savent le faire. The Place Beyond the Pines sort ce mercredi en France. 

 
0 commentaire - Derek Cianfrance, cinéaste prodige ?
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]