Cloud Atlas : Le public américain "trop bête" pour un film intellectuel

Cloud Atlas : Le public américain "trop bête" pour un film intellectuel

Halle Berry dans Cloud Atlas

A lire aussi

publié le 4 novembre

Personne n'a été réellement surpris par le démarrage désastreux de Cloud Atlas au box-office américain. Pas même le distributeur européen, qui confirme que ce retour de flamme ne freinera en rien la carrière du film de Tom Tykwer, Andy et Lana Wachowski dans le reste du monde.

La A Company, qui distribue le film en Europe et en Russie, explique ainsi : "Cloud Atlas a une approche très intellectuelle et le public européen est plus ouvert aux films où on doit réfléchir un peu". La preuve, selon lui : la superproduction avec Tom Hanks, Halle Berry, Jim Sturgess, Susan Sarandon, Hugh Grant ou encore Doona Bae a récolté à peine dix millions à sa sortie, alors qu'il en a coûté une centaine. Il est bon de rappeler que son constat, bien que pas très fin, s'accorde avec le financement complexe du film, qui a notamment trouvé en Allemagne les fonds refusés par les studios hollywoodiens. La Warner Bros. avait plus tard racheté les droits de distribution sur le territoire américain pour 25 millions, laissant penser qu'ils n'avaient pas vraiment la foi en cette fresque épique, qui s'étale à travers les siècles.

Cloud Atlas est prévu le 13 mars en France. D'ici là, le film sera sorti dans le reste du monde, confirmant les mots du distributeur. Ou pas.

 
0 commentaire - Cloud Atlas : Le public américain "trop bête" pour un film intellectuel
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]