Cinéma et sexe : reste-t-il des tabous ?

Cinéma et sexe : reste-t-il des tabous ?

Tom Cruise & Nicole Kidman - Eyes Wide Shut

A lire aussi

publié le 4 octobre

Il n’y a pas que le sexe dans la vie ? Ben voyons ! A l’occasion de la sortie cette semaine de Do Not Disturb d'Yvan Attal , voici en forme de piqûre de rappel les plus grands hits du cinéma ayant brisé bien des tabous.Petit tour d’horizon des immanquables du sexe... Le sulfureuxDernier tango à Paris de Bernardo Bertolucci mettait en scèneMarlon Brando face à Maria Schneider dans une ode à la libéralisation de la sexualité féminine. Pour tout savoir de la mécanique, renvoyons le lecteur au film de Woody Allen et son Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur le sexe sans jamais oser le demander. Connaissez-vous l’incomparable Russ Meyer et ses sulfureuses actrices aux poitrines explosives ? Faster Pussycat Kill Kill est un classique du genre. Pour les plus assoiffés, revoyez Crash de David Cronenberg , Basic Instinct de Paul Verhoeven , Shortbus de John Cameron Mitchell , 9 semaines et ½ de Adrian Lyne . Les cérébraux se rabattront sur Maîtresse de Barbet Schroeder , 37°2 le matin de Jean-Jacques Beineix , Lust, Caution de Ang Lee , Eyes Wide Shut de Stanley Kubrick ,Le cuisinier, le voleur, sa femme et son amant de Peter Greenaway . Les plus déviants réfléchiront sur leurs addictions via Shame de Steve McQueen , Caligula de Tinto Brass , Salo de Pier Paolo Pasolini. Sans oublier le plus grand traité sur le Kamasutra : L'Empire des sens de Nagisa Oshima sorti en 1976.

Bref, Do Not Disturb a beau traité de porno gay amateur, le sexe sous toutes ces formes a déjà été (sur)traité par le 7ème art !

 
0 commentaire - Cinéma et sexe : reste-t-il des tabous ?
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]