Cinéma : baisse de la fréquentation des salles en 2013

Cinéma : baisse de la fréquentation des salles en 2013

Cinema

A lire aussi

publié le 6 janvier

"On a manqué clairement de grosses locomotives", indique à l'AFP le directeur des études, des statistiques et de la prospective au Centre national du cinéma (CNC) Benoît Danard. Selon lui, c'est ce qui explique la baisse de fréquentation des salles de cinéma en 2013. L'année 2013 s'achève à 192,8 millions d'entrées, "en-dessous de la moyenne des dix dernières années qui est à 195 millions". Pour la première fois depuis 2009, les entrées ne dépassent pas la barre des 200 millions, entraînant une baisse de la fréquentation de l'ordre de 5,3%.

"Pour la première fois depuis plus de dix ans, aucun film ne réalise plus de 5 millions d’entrées," indique Benoît Danard. Or, en 2012, trois films avaient franchi cette barre symbolique : Skyfall, L'Âge de Glace 3 et Sur la Piste du Marsupilami. En 2013, Moi Moche et Méchant, qui connaît la meilleure fréquentation de l'année, enregistre 4,6 millions d’entrées, devant Iron Man 3 (4,4 millions), Django Unchained (4,3 millions) et Gravity (4,1 millions).

Si le cinéma américain a connu plus de difficultés qu'en 2012, c'est aussi le cas du cinéma hexagonal. Un seul film français, Les Profs, a réalisé plus de trois millions d’entrées en 2013, alors qu'ils étaient quatre en 2012. Boule et Bill, Les Garçons et Guillaume à table et Neuf Mois Ferme ont, eux, réalisé plus de 2 millions d'entrées. En 2012, ils étaient huit...

Pour le délégué général de la Fédération nationale des cinémas français (FNCF) Marc-Olivier Sebbag, "2013 reste à un niveau élevé". Toutefois, il  note que les films français n'obtiennent que "33,3% de part de marché". "C'est bas mais jusqu’en 2007 (avant le succès de Bienvenue chez les Ch’tis en 2008, ndlr), quand on avait 37% on disait que c’était correct. Depuis on s’est habitué aux 40 à 44% de parts de marché", rappelle-t-il. Selon lui, cette baisse serait due à l'offre de films "qui n’a peut-être pas toujours répondu aux attentes des spectateurs", la baisse du pouvoir d'achat engendrée par la crise et "la recrudescence du piratage sur Internet".

Crédit : Fotolia

 
0 commentaire - Cinéma : baisse de la fréquentation des salles en 2013
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]