Cartel : Le casting sexy et en or massif de Ridley Scott

Cartel : Le casting sexy et en or massif de Ridley Scott

Cartel

A lire aussi

publié le 12 novembre

Pour son retour au polar six ans après American Gangster, Ridley Scott s'offre une plongée en eaux troubles dans le monde des trafiquants avec Cartel . Le film raconte l'histoire d'un avocat respecté se retrouvant au coeur d'une affaire de drogue. Mais très vite, celui-ci est happé dans un univers qu'il ne connaît pas et qui le dépasse.

En tête d'un casting de choix, Michael Fassbender incarne cet avocat arrogant et naïf désireux de se faire de l'argent facile. "À mon sens, cet avocat est un archétype de la tragédie", commente Cormac McCarthy , le scénariste du film, connu pour avoir notamment écrit No Country for old men et La Route. L'acteur, qui s'est déjà largement illustré dans X-Men : le commencement, Shame ou encore A Dangeous Method, retrouve ainsi son réalisateur de Prometheus et ajoute un nouveau rôle marquant à sa filmographie. "Tout en étant remarquablement écrit, sophistiqué, équilibré et riche en indications sur les personnages, le scénario de Cormac laissait suffisamment de champ libre aux acteurs. C'est du grand art", explique Fassbender.

Face à lui, les stars se bousculent au portillon. Penélope Cruz y incarne sa fiancée, Javier Bardem y joue un propriétaire de boîte de nuit pas très net, Cameron Diaz campe la petite amie diabolique de ce dernier, et Brad Pitt prête ses traits à un intermédiaire du cartel aux allures de cow-boy. Ce dernier retrouve d'ailleurs Ridley Scott plus de vingt ans après ses débuts d'acteur dans Thelma et Louise. Mais ce n'est pas tout puisque Bruno Ganz (La Chute), Goran Visnjic (Urgences), Edgar Ramirez (Carlos) ou encore Natalie Dormer (Game of Thrones) sont également de la partie. C'est donc un casting en or massif que s'est offert le cinéaste avec Cartel, aussi sexy que talentueux.

Pour autant, un tel défilé de stars n'assure ni la qualité, ni le succès du film. Les premières critiques sont d'ailleurs loin d'être enthousiastes. Le Monde parle d'un "Lifting raté pour Ridley Scott" tandis que Studio Ciné Live regrette un récit "trop linéaire". Le Nouvel Obs va même jusqu'à qualifier le film de "100% nanar". Cartel sort ce mercredi en France, l'occasion de vous faire votre propre opinion sur le sujet.

 
0 commentaire - Cartel : Le casting sexy et en or massif de Ridley Scott
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]