Blood Ties : Quand Guillaume Canet s'attaque au polar...

Blood Ties : Quand Guillaume Canet s'attaque au polar...

Blood Ties

A lire aussi

publié le 29 octobre

Présenté hors-compétition en mai dernier à Cannes, Blood Ties , le quatrième long-métrage de Guillaume Canet scénarisé par James Gray himself débarque cette semaine dans les salles obscures. Adapté du film français Les Liens du sang , porté par Guillaume Canet et François Cluzet , ce polar à la sauce US renoue avec l'univers cinématographique des années 70.

New York, 1974. Chris, la cinquantaine, est libéré pour bonne conduite après plusieurs années de prison pour un règlement de compte meurtrier. Devant la prison, Franck, son jeune frère, un flic prometteur, est là, à contrecoeur. Ce ne sont pas seulement des choix de "carrières" qui ont séparé Chris et Franck, mais bien des choix de vies et une rivalité depuis l'enfance. Pourtant, Franck espère que son frère a changé et veut lui donner sa chance : il le loge, lui trouve un travail, l'aide à renouer avec ses enfants et son ex-femme, Monica. Mais très vite, Chris est rattrapé par son passé...

Lorsque Ne le dis à personne sort aux États-Unis, Guillaume Canet croule sous les propositions des studios américains. Mais malgré l'envie de tenter le coup, le cinéaste craint de perdre son indépendance et refuse de travailler pour un studio. Il lui faut attendre 2007 pour avoir le déclic et décider d'adapter Les Liens du sang de Jacques Maillot . "À la première lecture du scénario, ce fût la toute première fois que j'ai eu envie de réaliser un film qu'on me proposait comme acteur. Pour autant, le tournage avait été un bonheur grâce à Jacques Maillot. Et j'avais beaucoup aimé le film. Soudain, tout est remonté à la surface. Je me suis dit que je tenais la bonne idée", explique ainsi Guillaume Canet.

Porté par un casting en or - Clive Owen , Billy Crudup , Marion Cotillard , Mila Kunis , Zoe Saldana , ou encore Matthias Schoenaerts - Blood Ties ne cache pas ses influences, Sidney Lumet et Jerry Schatzberg en tête. Guillaume Canet signe ici un véritable film-hommage au polar new-yorkais des 70's qui devrait régaler les fans du genre. En salle ce mercredi.

 
0 commentaire - Blood Ties : Quand Guillaume Canet s'attaque au polar...
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]