Benoît Poelvoorde : "Sharon Stone ne me fait aucun effet"

Benoît Poelvoorde : "Sharon Stone ne me fait aucun effet"©Briquet Nicolas, Abaca
A lire aussi

Marine de Guilhermier, publié le 6 octobre

Ce n'est un secret pour personne, Benoît Poelvoorde n'a pas sa langue dans sa poche ! Le comédien l'a encore une fois démontré lors d'une interview fleuve pour le magazine Sofilm dont il fait la couverture du numéro 44. Il y égratigne notamment des actrices aussi renommées que Sharon Stone et Isabelle Huppert.

Régulièrement citée comme une des plus belles femmes au monde, Sharon Stone n'a pourtant pas la cote auprès du trublion belge. Leurs chemins se sont déjà croisés au début de leurs carrières respectives, une rencontre qui n'a pas marqué l'acteur outre mesure. En 1992, alors que les deux artistes ne sont pas encore connus, ils présentent chacun un film au Festival de Cannes. "C'est arrivé près de chez vous" pour Poelvoorde et "Basic Instinct" pour Stone, deux productions qui leur apporteront succès et gloire.

En revanche, ils n'ont pas développé d'atomes crochus lors de leur passage sur la Croisette, Benoît Poelvoorde se souvient : "Sharon Stone, si je l'ai croisée, je ne l'ai pas reconnue. Elle ne me faisait aucun effet. C'était juste une blonde américaine sophistiquée, et pas intéressante. T'es juste devant une blonde américaine, ça sert à quoi ?" Puis d'évoquer une de ses compatriotes : "Alors que Lio : elle était d'origine portugaise, libérée sexuellement, super marrante. Elle incarnait la Belgique, alors que la Sharon Stone, rien à foutre, ce n'est pas du tout mon monde."

Ses révélations sur Isabelle Huppert

Non content d'avoir démystifié Sharon Stone, celui qui a incarné Dieu l'année dernière s'est également attaqué au mythe Isabelle Huppert. Les deux acteurs se sont donné la réplique dans la comédie d'Anne Fontaine "Mon pire cauchemar", en 2011. Au cours du tournage, Benoît Poelvoorde n'a pas manqué de remarquer une obsession de la grande comédienne.

Il révèle ainsi : "Elle a la manie de se regarder, mais alors quasiment tout le temps. Dès qu'elle trouve un miroir, un rétroviseur de bagnole ou même un couteau, elle se regarde. Le pire, c'est qu'elle ne fait même pas exprès. Donc, quand j'ai repéré ce tic, je me suis mis à la vanner. Je m'approchais discrètement, je la prenais en flagrant délit et là je hurlais : 'Ah, Isabelle, fais attention, tu te regardes ! Tu te regardes encore, Isabelle...' Elle riait comme une folle. Isabelle Huppert, il faut le dire, est rieuse. Mieux, elle est capable d'autodérision."

 
0 commentaire - Benoît Poelvoorde : "Sharon Stone ne me fait aucun effet"
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]