Arnold Schwarzenegger blâme Bill Clinton pour l'échec d'un de ses films

Arnold Schwarzenegger blâme Bill Clinton pour l'échec d'un de ses films©Sadou Faye/Mediapunch, Abaca
A lire aussi

Marine de Guilhermier, publié le 6 novembre

Superstar du cinéma d'action dans les années 1980, Schwarzie a connu quelques flops la décennie suivante, notamment celui de "Last Action Hero" dû, selon lui, à l'arrivée du mari d'Hillary Clinton à la Maison-Blanche.

Sorti en juin 1993 outre-Atlantique, soit quelques mois après l'élection de Bill Clinton à la présidence des États-Unis, "Last Action Hero" raconte l'histoire d'un jeune garçon de 11 ans qui part vivre des aventures avec le héros de sa série de films préférée Jack Slater, incarné par Arnold Schwarzenegger. Malheureusement, le long-métrage ne séduit alors ni le public, qui ne se déplace pas en salle pour le voir, ni la presse, qui l'accable de mauvaises critiques. La raison selon le comédien ? Le Président fraîchement élu par ses concitoyens.

"L'ère du héros d'action était terminée"

"C'était l'une de ces situations où le président Clinton venait d'être élu et la presse avait transformé les films en quelque chose de plus politique. Ils pensaient que le cinéma d'action des années 1980 était terminé, et ce film en était le parfait exemple. Ils avaient écrit leurs articles avant même de l'avoir vu", a en effet déclaré l'acteur de Terminator dans une interview accordée à Business Insider.

Et d'ajouter, pour expliquer l'échec du film de John McTiernan : "L'ère du héros d'action était terminée, Bill Clinton était là, et il nous était impossible de rattraper le coup face à l'arrivée des films intellectuels." Avec le temps, "Last Action Hero" finit tout de même par obtenir le statut de film culte.

 
9 commentaires - Arnold Schwarzenegger blâme Bill Clinton pour l'échec d'un de ses films
  • avatar
    skidoo -

    Le statut de film culte? -te est-il bien nécessaire?

  • avatar
    ADUNTORREDAS -

    Personnellement le "SCHWARZI" des années 80 et suivantes est sans aucun doute mon acteur préféré, je dis bien acteur car je ne connais pas sa vie privée qui ne regarde que lui d'ailleurs. J'ai adoré Last Action Héro étant adolescent et de nos jours il en est toujours de même. Mes amis de très très longue date ainsi que mes enfants ont beaucoup de plaisir à regarder ce film. Je n'ai jamais compris pourquoi il ne fait pas partie des meilleurs films de sa carrière alors que le scénario est, ma foi, bien trouvé, les scènes toutes plus truffées de clichés les unes que les autres et l'autodérision y est permanente. Me concernant,et cela reste mon avis , Last Action Héro est un bon film et s'il y' avait un épisode 2 j'espère que les acteurs, le scénario et bien entendu le public seront au rendez-vous pour que l'Honneur du 1er soit revu à l'Honneur.

  • avatar
    lbj30011976 -

    pathétique.

  • avatar
    yannlaure -

    arnold doit sa carrière à des film à gros budgets et à petits dialogues, sans aucun message, aucune valeur, juste de la violence, du sang des morts, où sont les film de arnold qui apporte une réflection ??? ses films ne servent à rien d'autre qu'à vendre des pizza pour une soirée télé !

    avatar
    jla0760 -

    Allons, vous avez du, au moins une fois, aller le voir au cinéma...

  • avatar
    spon -

    Oui bof, Schwarzi se gourre un peu... En fait on est passé de l'ère des héros à l'ère des super héros tout simplement...
    Pour le reste, ce film de Mc Tiernam est une pépite par un grand réalisateur et le journaliste se plante un peu quand il dit que la critique ne l'a pas aimé. Les critiques qui attendaient un film basique d'action oui, ceux qui aiment le cinéma l'avaient encensé.
    C'est un classique qui se permet de citer Bergman (et d'autres) quand même sans que cela ne soit pompeux. Bref, un des meilleurs Schwarzi avec plusieurs années d'avance sur le côté auto humour second degré que les acteurs américains de films d'actions mettront dans leur cinéma 15 ans plus tard.

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]